Faits Divers

Meurtre à L’Escalier en 2013 : vingt-huit ans de prison pour avoir tué une boutiquière

Marday Armoogum Marday Armoogum lors d’une précédente comparution aux assises.

Marday Armoogum a été condamné, le mardi 19 juin, à 28 ans de prison par la cour d’assises. Le mécanicien de 34 ans avait plaidé coupable du meurtre de Panjalay Tetapoolay, une boutiquière de 71 ans, commis en 2013 à L’Escalier.

Le verdict est tombé près de cinq ans après le drame. Marday Armoogum a été condamné à 28 ans de prison le mardi 19 juin 2018. C’est le juge Benjamin Marie Joseph, siégeant en cour d’assises, qui a prononcé la sentence. Il a souligné la gravité du délit « commis sur une vieille femme sans défense que l’accusé connaissait pourtant depuis l’enfance ».

Le mécanicien avait plaidé coupable du meurtre sans préméditation de Panjalay Tetapoolay, 71 ans. Cette dernière tenait une boutique à Allée Jacques, L’Escalier. Le 19 novembre 2013, la victime avait surpris l’accusé en train de voler dans son commerce et elle avait été sauvagement agressée. L’autopsie pratiquée par le Dr Maxwell Monvoisin, médecin légiste de la police, a conclu que la victime est décédée des suites de ses blessures à la tête et à l’abdomen.

Dans ses aveux à la police, l’accusé a relaté qu’il connaissait la victime depuis l’enfance et qu’elle habitait la même localité que lui. Le jour du drame, il a quitté sa maison vers 7 heures pour aller acheter une carte prépayée afin d’alimenter le crédit de son cellulaire. En chemin, il a rencontré un ami qui lui a refilé des pilules blanches.

Il s’est ensuite rendu à la boutique de la victime pour se procurer une nouvelle carte de téléphone. La boutique était fermée, mais une des portes était entrouverte. L’accusé a appelé la boutiquière. Ne voyant personne, Marday Armoogum a décidé de se servir lui-même. Mais il ne s’est pas contenté d’une simple carte prépayée. Il fouillait les tiroirs lorsqu’il a été surpris par la septuagénaire.

Celle-ci lui a demandé ce qu’il faisait chez elle. La réplique a été brutale. Marday Armoogum a projeté la tête de Panjalay Tetapoolay contre un meuble. Il lui a ensuite asséné des coups au ventre et aux côtes. Pour ne pas attirer l’attention du fils de la victime, l’accusé a transféré le cadavre dans une autre pièce avant de le recouvrir d’un drap.

  • Made for more