Live News

Meurtre en 2018 : l’ADN de Ritesh Gobin trouvé chez la mère de Sachin Tetree

Sachin Tetree, lors d’une précédente comparution aux assises.

Vikash Rumessur, du Forensic Science Laboratory, a affirmé devant la cour d’assises, le jeudi 21 janvier 2021, que l’ADN de Ritesh Gobin a été trouvé sur un échantillon. C’était une tache de sang, trouvée sur un rocher au domicile de la mère de Sachin Tetree à Gros-Cailloux. 

Une preuve de taille a été produite, le jeudi 21 janvier 2021, lors du procès de Sachin Tetree, pour le meurtre de Ritesh Gobin, 11 ans, en 2018. Il s’agit des résultats des analyses effectués par le Forensic Science Laboratory (FSL). 

Vikash Rumessur, Forensic Scientist, appelé à la barre des témoins, a affirmé que la police lui avait fourni des échantillons de sang pour analyses. Parmi, une qui provient d’une tache de sang trouvée sur un rocher sous un robinet à Gros-Cailloux, dans la cour de la mère du présumé meurtrier, Sachin Tetree. 

Le témoin a indiqué que l’ADN du présumé meurtrier et celui de Ritesh Gobin, ont été trouvés sur l’échantillon.  

Dans ses aveux filmés et projetés devant la cour, le mercredi 20 janvier 2021, Sachin Tetree avait relaté qu’il avait pris la fuite après avoir commis son crime. Il est passé par un terrain boueux à travers les champs de canne. Il s’est débarrassé du sac qu’il transportait ce soir-là et dans lequel, il avait mis les articles qu’il avait acheté dans une boutique à Petite-Rivière. 

Selon lui, il pleuvait et il est tombé à plusieurs reprises avant de gagner la demeure de sa mère à Gros-Cailloux. Une fois chez elle, il a enlevé ses vêtements et s’est lavé les mains sous un robinet. C’était avant d’enfiler des vêtements propres.    

Par ailleurs, Pradeep Beedadum, boutiquier et gérant de la boutique International Store à Petite-Rivière, a confirmé le jeudi 21 janvier, devant la cour d’assises avoir vendu un cutter et une bouteille de rhum à Sachin Tetree, le jour du drame, soit le 20 octobre 2018. 

Le témoin a identifié positivement le prévenu du banc des accusés. Il a dit s’en souvenir, car il avait été appelé par la police, peu après le drame, à identifier Sachin Tetree. Le boutiquier a confirmé que c’est bien le prévenu qui lui a acheté un cutter à Rs 15 et une bouteille de rhum à Rs 220. 

Un autre témoin a été entendu à la barre le jeudi 21 janvier. C’est le constable Jean Marie Norbert Manoovaloo de la Major Crimes Investigation Team. Le policier a relaté avoir ramassé un sac dans un champ de cannes. Le sac a été identifié par Sachin Tetree comme étant le sien. Il s’en était débarrassé, lors de sa fuite, après avoir commis le crime.  Le policier a ajouté que le sac n’a pas été envoyé au FSL. C’est parce qu’il a été trouvé bien après le crime et comme il avait plu en cette période, il était peu probable de trouver des preuves scientifiques sur le sac. 

Sachin Tetree plaide non coupable. Ce maçon de 39 ans est accusé d’avoir égorgé Ritesh Gobin parce que celui-ci aurait agressé son fils, à l’école, trois ans avant le drame. Le procès se poursuit ce vendredi 22 janvier 2021 avec l’audition du médecin légiste de la police, le Dr Maxwell Monvoisin. 

 

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !