Faits Divers

Meurtre d’une ado de 15 ans : d’origine mauricienne, son corps retrouvé calciné, son petit ami arrêté

Shaina Hansye Shaina tuée par son petit ami parce qu'elle était enceinte.

Shaina Hansye, d’origine mauricienne, a été tuée puis brûlée. Elle avait 15 ans et elle était enceinte. Le petit ami de la franco-mauricienne, un mineur de 17 ans, a été mis en examen. C’est aux petites heures du dimanche 27 octobre que son corps a été retrouvé dans une cabane des jardins familiaux à Creil (Oise), en France.

Shaina Hansye, une jeune fille de 15 ans habitant la région de Creil, en France, avait disparu de chez elle depuis le vendredi 25 octobre. Le lendemain, n’ayant aucun signe de vie de sa part, son frère a lancé un avis de recherche sur les réseaux sociaux. Moins de 24 heures après, le 27 octobre, le corps de Shaina Hansye a été découvert, calciné, par des jeunes de son quartier, à Creil. Le cadavre était dans un cabanon de jardin incendié sur lequel les pompiers étaient intervenus dans la soirée du 25 octobre.

« J’ai vu un homme, le visage recouvert d’une capuche, prendre la fuite »

Ce vendredi 25, vers 22 heures, une riveraine avait alerté les pompiers concernant une incendie, près de sa maison. « Je fumais une cigarette dans ma cuisine. J’ai entendu un gros boum et une lueur orange qui grandissait rapidement. J’ai alors informé les pompiers. En même temps que j’étais en ligne, j’ai vu un homme, le visage recouvert d’une capuche, prendre la fuite. Je ne pourrais pas le reconnaître car il faisait sombre », a-t-elle expliqué à nos confrères du Parisien, un quotidien français.

Suite aux premières constatations et après avoir reçu des témoignages auprès des proches de la victime, les enquêteurs ont, le mercredi 30 octobre, interpellé un jeune homme de 17 ans qui s’avère être le petit ami de la victime. Lors de sa garde a vue, « ce garçon a soit contesté toute implication dans les faits, soit exercé son droit de garder le silence. Il a reconnu avoir côtoyé la jeune fille en août, avoir parlé deux jours avec elle et couché une fois avec elle sans protection », a déclaré le procureur de la République de Senlis, Jean-Baptiste Bladier, lors d’une conférence de presse, le jeudi 31 octobre. Face aux enquêteurs, le jeune homme a expliqué que « c’est lui qui a mis fin à cette relation mais Shaina n’en était pas d’accord. » Il affirme « ne s’être jamais rendu dans le cabanon ».

« … avoué avoir tué sa petite amie parce qu’elle était enceinte »

Trois témoins ont retenu l’attention des enquêteurs. L’un d’eux, une connaissance du suspect, a expliqué avoir recueilli dès vendredi, le 25 octobre, les « confidences précises » du jeune homme qui lui aurait avoué avoir tué sa petite amie parce qu’elle était enceinte. A noter que le frère de la victime a donné aux enquêteurs comme pièce a conviction un test de grossesse positif de sa sœur, qu’il aurait retrouvé dans la chambre de cette dernière. Le deuxième témoin est la mère du premier témoin. Elle a révélé avoir vu la présence de traces de sang importantes sur les chaussures du suspect lorsqu’elle l’a croisé au cours du week-end. Quant au troisième, il explique avoir vu un homme et une femme pénétrer dans le cabanon concerné. Lors d’une séance d’identification, il a reconnu le suspect parmi plusieurs photographies. Les enquêteurs ont révélé avoir noté des traces de brûlures récentes sur la cheville du présumé coupable.

Selon les résultats de l’autopsie, Shaina Hansye est décédée avant l’incendie et son décès est consécutif à deux coups de couteau administrés au niveau du nombril et du foie.

Du fait de ces éléments graves et concordants, l’adolescent a été mis en examen pour « meurtre avec préméditation » et « destruction du bien d’autrui par moyen dangereux », a annoncé le procureur dans un communiqué.

Les funérailles de Shaina Hansye auront lieu le samedi 2 novembre à la demeure de ses parents dans la région de Creil, en France.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • Festival International Kreole 2019