Faits Divers

Meurtre du pharmacien Reaze Nabeebux en 2009 : Jhasbeer Banon Sufraz dit avoir été abusée sexuellement

Jhasbeer Banon Sufraz Jhasbeer Banon Sufraz en cour d’assises vendredi

Dix ans après le meurtre du pharmacien Mohamad Reaze Nabeebux, perpétré le 15 août 2009, à Plaine-Verte, quatre prévenus ont plaidé coupables devant la cour d’assises le jeudi 27 juin 2019 dans le contexte de cette affaire. Ils sont deux maçons : Allybye Ayadally Domun, alors âgé de 30 ans, et Yashir Abdoolah, alors âgé de  21 ans, une femme, Jhasbeer Banon Sufraz, âgée au moment des faits de 23 ans, et Mohamad Salim Sufraz, salesman, alors âgé de 34 ans.

Le procès a été entendu les jeudi  27 et vendredi 28 juin 2019 devant le juge Benjamin Marie Joseph. Les quatre prévenus sont défendus par Mes Shaukat Oozeer, Kishore Pertab, Shameer Hossenbaccus et Raj Ramsaha. La poursuite est représentée par Me Vijay Appadoo. Dans les faits, Allybye Ayadally Domun, répond d’une accusation de meurtre sans préméditation. Quant à Yashir Abdoolah et Jhasbeer Banon Sufraz, ils sont eux accusés de complicité de meurtre alors que le dénommé Mohamad Salim Sufraz est lui poursuivi pour entente délictueuse.

Douze témoins ont été entendus, dont quatre uniquement le vendredi 28 juin 2019. Les aveux de la prévenue Jhasbeer Banon Sufraz ont été présentés en cour. Celle-ci relate dans sa déposition que la victime la harcelait sexuellement à la suite d’une dette qu’a eue son époux Mohamad Salim Sufraz. Elle a fini par avoir des relations intimes avec le défunt par « peur de représailles ». Cela avant de décider d’en finir avec lui. La victime est morte étranglée. Le procès reprendra le 7 août 2019.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • A loan with perspective