Faits Divers

Meurtre d’Éric Sophie : avant de mourir, il promet de rendre la sacoche volée

260418_donovan.jpg Donovan Lacharmante

Quatre témoins, dont le chanteur victime du vol, qui ont vu Donovan Lacharmante agresser mortellement Éric Sophie, ont donné leur version des faits à la police mardi soir. Le chanteur et son frère ont expliqué qu’avant de mourir, Éric leur avait promis de rendre la sacoche qu’il avait prise dans la nuit de lundi à mardi. Donovan est passé aux aveux. Les funérailles de la victime ont eu lieu mercredi.

Éric Sophie a été tué à coups de sabre par son complice présumé, Donovan Lacharmante, 22 ans, dans la journée de mardi à Poste de Flacq.Il  avait accusé ce dernier d’être son complice dans un vol commis un chanteur dans la nuit de lundi à mardi.

Une sacoche contenant Rs 800 et deux cellulaires ont été emportés. Éric, un récidiviste, avait été condamné à neuf reprises pour divers cas de vol depuis vingt ans. Dans sa localité, ses parents et proches confirment qu’Éric était un voleur notoire.

Les parents d’Éric expliquent qu’ils savaient qu’un jour leur vie prendrait une mauvaise tournure. « Éric fine aller vini dan prison mais zamais li pa fine gagne ene leçon. Zordi leçon ki lin gagné fine fatal pou li. Nou chagrin nou fine perdi nou zenfant. » 

« Après son agression, on a appris que c’était à cause d’un vol. Peu importe, Donovan ne devait pas le tuer. Il aurait dû laisser la justice de faire son travail. S’il n’était pas impliqué dans ce vol, il  aurait dû prouver son innocence et produire un alibi», se désole Noël, père d’Éric

« Je suis triste que ma belle-fille n’ait pas assisté aux funérailles. Elle avait abandonné Éric depuis longtemps, elle en avait marre de ses mauvaises actions. Il est dommage qu’elle ne soit pas venue lui rendre hommage, mais je ne peux lui en vouloir, Dieu seul sait ce qu’elle a supporté auprès de lui… », ajoute le père.

Ce dernier, amputé du pied à cause du diabète, dit avoir eu espoir qu’Éric change de vie. «Vu que je suis souffrant, je gardais espoir quand il me disait vouloir changer. J’ai cru qu’il s’occuperait de moi, le destin en a décidé autrement. Mo fine donne tou ceki lin roder kan li ti pe ale lekol et zordi guet ki kalité récompense line offert moi ».

Les funérailles de la victime ont eu lieu mercredi à 16 heures, au domicile de son père à Poste-de-Flacq. Selon le rapport d’autopsie, Éric Sophie est mort d’une « haemorragie shock due to multiple chop wounds. »

Un de ses amis, sous couvert de l’anonymat, dit lui avoir parlé à plusieurs reprises pour lui dire de changer de comportement, mais en vain, dit-il.


Donovan dit regretter son geste

Donovan Lacharmante a été arrêté par les limiers de la brigade criminelle de Flacq, mardi soir. Il a avoué avoir tué son ami Éric. Toutefois, il a nié avoir volé chez le chanteur. « Mo regretter ceki mone fer et mo fine fer ça dan laraz. Éric ti pe dir ki mone coquin ensam avec li cot chanteur là. Zamais mo pas fine fer sa, mo ti dan mo lakaz sa ler li pe dir là, sa mem mone agresse li », explique-t-il aux policiers.

Mercredi, il a comparu devant le tribunal de Flacq où il a été inculpé de meurtre. La police ayant objecté à sa remise en liberté conditionnelle, il a été reconduit en cellule policière.

Le chanteur et son frère ont été entendus par les enquêteurs. « Après que Donovan a agressé Éric, avant de mourir ce dernier nous avait promis de rendre notre sacoche », expliquent-ils. Après leur interrogatoire, ils ont été autorisés à partir.

L’enquête menée par les sergents Baudh et Rujub est supervisée par le chef inspecteur Seedheeyen.