Faits Divers

Meurtre de Vanessa Lagesse en 2001 : Bernard Maigrot réitère sa motion d’abus de procédures

Bernard Maigrot

Les déboires de Bernard Maigrot sont loin d’être terminés. Mercredi, il a, par le biais de son avocat, Me Gavin Glover, Senior Counsel, réitéré sa motion d’abus de procédures en Cour suprême. Les débats sont prévus pour le 17 octobre 2018.

Après avoir essuyé un premier revers le 25 avril 2018, Bernard Maigrot revient à la charge. Il est poursuivi en Cour d’assises pour le meurtre de la styliste Vanessa Lagesse. Le businessman a de nouveau formulé une motion d’abus de procédures. Son avocat a soutenu que son client ne bénéficie pas d’un procès équitable, car il n’a pas été confronté aux nouvelles preuves scientifiques dans le cadre de son second procès.

Me Medaven Armoogum, de la poursuite, a informé la cour que c’est Me Vijay Appadoo, assistant du Directeur des poursuites publiques (DPP), qui s’occupera désormais du dossier. Les débats sur cette motion sont prévus le 17 octobre.

Motion d’arrêt du procès

Me Gavin Glover avait déjà présenté une motion d’arrêt du procès, tout en contestant les pouvoirs du DPP. Bernard Maigrot a été débouté le 25 avril 2018 par le juge Prithviraj Fekna qui a statué qu’il bénéficiera d’un procès équitable.

Dix-sept ans après les faits, Bernard Maigrot fait face à un procès aux assises pour l’assassinat de la styliste Vanessa Lagesse le 9 mars 2001 à Grand-Baie. Elle avait été retrouvée étranglée dans la baignoire de son bungalow.

L’accusé demande l’autorisation de voyager

L’avocat de la défense a indiqué, mercredi, que son client envisageait de voyager avant la prochaine audition, prévue pour le 17 octobre 2018. Le businessman a été invité à soumettre sa demande de lever de l’ordre d’interdiction de voyager qui pèse sur lui. Bernard Maigrot devra se présenter en cour après son voyage. Un officier du Passport and Immigration Office a confirmé qu’il avait remis son passeport depuis le 15 septembre.