Faits Divers

Meurtre de Steve Stephan Hovas en 2017 : Louis Olivier Steevy Govinden reste en détention

Steve Stephan Hovas Steve Stephan Hovas avait été mortellement agressé.

Il avait été arrêté dans le sillage du meurtre de Steve Stephan Hovas. Le prévenu Louis Olivier Steevy Govinden est maintenu en détention.Sa demande de remise en liberté a été rejetée par la Bail and Remand Court. 

Le corps de Steve Stephan Hovas, 37 ans, avait été découvert, le 24 mai 2017, sur un terrain en friche à Trou-d’Eau-Douce. La police avait procédé à l’arrestation de trois hommes, parmi Louis Olivier Steevy Govinden. Ce dernier a été inculpé sous une accusation provisoire de meurtre devant le tribunal de Rose-Hill. Il a, par le biais de son homme de loi, formulé une motion pour réclamer sa remise en liberté conditionnelle. La police avait objecté à cette demande et avancé deux points d’objections : une éventuelle fuite et une interférence avec les témoins. 

Le magistrat Navish Jheelan, siégeant devant la Bail and Remand Court (BRC) a tranché en faveur de la police et a rejeté la motion de Louis Olivier Steevy Govinden. Celui-ci est donc maintenu en détention. 

Lors des débats sur la motion de Louis Olivier Steevy Govinden, un enquêteur a été appelé à la barre. Il a expliqué que la police avait retrouvé le cadavre de Steve Stephan Hovas. Un autre suspect dans cette affaire, Jean Rosette avait, lui, déclaré aux enquêteurs qu’il avait attiré la victime dans un guet-apens avant de la tuer avec la complicité de Louis Olivier Steevy Govinden. En sus, le témoin a soutenu que Louis Olivier Steevy Govinden a déclaré que ce n’était pas lui qui avait infligé le coup fatal. 

Le témoin a déclaré que Louis Olivier Steevy Govinden s’enfuira s’il est libéré car il risque une grosse peine de prison en cas de verdict de culpabilité. En sus, l’officier a affirmé que Louis Olivier Steevy Govinden va interférer avec des témoins qui habitent à proximité de sa résidence. 

Toutefois, le prévenu a nié être celui qui avait infligé le coup ayant causé la mort de Steve Stephan Hovas.

Dans son arrêt, le magistrat dit avoir pris en considération le fait que Louis Olivier Steevy Govinden a concédé avoir aidé dans la planification de ce meurtre. Il dit avoir noté qu’il y a des preuves indiquant que l’acte était prémédité, ce qui démontre que Louis Olivier Steevy Govinden peut être poursuivi sous une accusation tout aussi grave malgré le fait qu’il n’ait pas infligé le coup mortel à la victime. 

Steve Stephan Hovas était porté manquant depuis le 28 avril 2017. La police avait procédé à l’arrestation de Jean Rosette qui était la dernière personne à avoir été vue en compagnie de la victime le jour de sa disparition.

 Jean Rosette a par la suite indiqué aux enquêteurs le lieu où le corps de Steve Stephan Hovas avait été enterré et avait balancé le nom de son complice, Louis Olivier Steevy Govinden. 

Une troisième personne a aussi été arrêtée dans cette affaire. Elle est soupçonné d’avoir reçu les bijoux de la victime. Le rapport de l’examen post-mortem avait conclu que Steve Stephan Hovas avait été mortellement poignardé.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !