Live News

Meurtre de Stacey Henrisson : la prison à vie maintenue pour Jayraj Sookur 

Jayraj Sookur L’accusé avait été condamné pour le meurtre de sa belle-fille, Stacey Henrisson.

Le Full Bench de la Cour suprême a tranché dans le cadre de l’appel interjeté par Jayraj Sookur, le vendredi 16 novembre 2018. Ce dernier contestait sa condamnation et sa sentence de prison à vie (60 ans) pour le meurtre de sa belle-fille, Jessica Winny Stacey Henrisson, 17 ans. La Cour suprême a conclu que Jayraj Sookur mérite la prison à vie pour ce qu’il a fait. 

« The victim was a defenceless child at the material time and that the appellant has flouted all duties of trust between himself (Jayraj Sookur) and the deceased (Jessica Winny Stacey Henrisson). In these circumstances, we take the view that the sentence of penal servitude for life was richly deserved ». Le full bench de la Cour suprême, comprenant le chef juge Kheshoe Parsad Matadeen et les juges Nirmala Devat et Rita Teelock, a statué que Jayraj Sookur mérite amplement la sentence de prison à vie pour le meurtre de sa belle-fille, Jessica Winny Stacey Henrisson. 

Jayraj Sookur était poursuivi en cour d’assises pour le meurtre de Jessica Winny Stacey Henrisson survenu, le 5 mai 2012, à Bonne-Mère. Il avait plaidé non coupable. Le 5 février 2016, il a été jugé coupable par les membres du jury à une majorité de sept contre deux. Il avait été condamné à la prison à vie, équivalent 60 ans de prison, par le juge Benjamin Marie Joseph. 

Preuves scientifiques

Dans son jugement, le full bench a fait état que le verdict des jurés était raisonnable. Et que le juge avait bien dirigé les membres du jury dans son « summing up », contrairement à ce qu’a avancé Jayraj Sookur dans ses points d’appel. Le chef juge et les deux juges ont soutenu qu’il y avait des preuves scientifiques sur lesquels les membres du jury ont pu se fier. Le full bench a ainsi soutenu qu’il n’y a pas de raison d’interférer avec le verdict de la cour d’assises et a maintenu la sentence de prison à vie.

Jayraj Sookur, âgé d’une cinquantaine d’années et physiothérapeute de profession, était accusé d’avoir tué sa belle-fille, Jessica Winny Stacey Henrisson, 17 ans. Dans ses dépositions à la police, Jayraj Sookur avait évoqué que la mort de l’adolescente de 17 ans était un accident. Il avait dit avoir été paniqué et avait enveloppé le corps de la victime dans un sac-poubelle et un tapis noir avant de débarrasser le cadavre dans un ravin à Plaine-Champagne. Ceci avec l’aide de son ami Ramdassen Tany. Ce dernier avait été, quant à lui, condamné à 12 mois de priso, le 16 décembre 2015.