Live News

Meurtre de Shabneez Mohamud - Non-assistance à personne en danger : l’avis du DPP sollicité 

La maison où le drame a eu lieu à Morcellement Roy. En médaillon, la défunte.

L’avis du Directeur des Poursuites Publiques (DPP) est sollicité pour décider d'une possible mise en inculpation provisoire des cinq policiers qui ne seraient pas intervenus à temps pour porter secours à Shabneez Mohamud la semaine dernière.  

Ces cinq policiers sont soupçonnés de non-assistance à personne en danger, dans le cadre du meurtre de Shabneez Mohamud, survenu le mardi 10 septembre dernier à Bel-Air Rivière Sèche. 

Les fils de la victime, âgés de 10 et 14 ans respectivement, avaient cherché de l’aide auprès de la police après l’agression de leur mère par leur père. 

Cependant, les policiers ne sont intervenus qu’une heure plus tard. Il était alors déjà trop tard. Shabneez Mohamud était déjà morte.

Cinq policiers, affectés au poste de police de Bel-Air-Rivière-Sèche, ont déjà été mutés après les allégations de non-assistance de personne en danger portées contre eux par les deux fils de la victime.
 
C'est l’Independent Police Complaints Commission qui enquête dans cette affaire.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !