Live News

Meurtre de Shabneez Mohammed : cinq policiers mutés après des allégations de n'avoir pas réagi à temps

Cinq policiers ont été mutés, après le meurtre le 10 septembre dernier de Shabneez Mohammed, 35 ans, étranglée par son mari, Nasureedhin, au domicile du couple à Bel-Air-Rivière-Sèche.

Le drame a eu lieu sous les yeux de leurs deux fils, âgés de 10 et de 14 ans, qui ont tout fait pour sauver leur mère en se rendant au poste de police pour alerter les secours.

Les deux fils de la victime ont fait des allégations dans la presse indiquant que les policiers ont mis plus d’une heure pour porter secours à leur mère. Ils reprochent aux policiers de n’avoir pas réagi à temps. Leur déposition à la police est attendue par les enquêteurs. Cinq policiers (un sergent et trois constables) du poste de Bel-Air-Rivière-Sèche ont déjà fait l’objet de mutation pour le bon déroulement de l’enquête. Les policiers mutés devront avoir à s’expliquer prochainement dans cette affaire et sur le temps qu’ils ont pris pour porter assistance à Shabneez Mohammed.

Par ailleurs, des images de caméras de CCTV visionnées par des hauts gradés confirment que les deux fils de la victime sont arrivés au poste de police de Bel-Air, à une quinzaine de minutes d’intervalle, à partir de 8h30. Selon les images, les policiers sont ensuite partis en intervention en fourgonnette, plus d’une heure après l’arrivée du benjamin, alors que l’aîné des frères avait déjà quitté le poste de police. L’enquête est menée par l’Eastern Division, mais il se pourrait que le Central CID ne prenne le relais des investigations à compter de la semaine prochaine.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !