Faits Divers

Meurtre de Sarah Benazir Gheesa en 2018 : Mithileshwarsingh Dhunsoo réclame la liberté provisoire 

Mithileshwarsingh Dhunsoo et la victime, Sarah Benazir Gheesa.

Mithileshwarsingh Dhunsoo, aussi connu comme Abhishek, a eu recours à la Cour suprême pour obtenir la liberté provisoire. Cela après avoir essuyé un revers devant la Bail and Remand Court. Ce jeune homme de 29 ans est présentement détenu à la prison de Beau-Bassin pour le meurtre de sa petite amie, Sarah Benazir Gheesa, âgée de 25 ans. Le crime a été commis le 13 septembre 2018 à Les Mariannes.

Abhishek Dhunsoo, un mécanicien, domicilié à d’Epinay, a, par le biais de son avoué, Me Narendra Appa Jala, Senior Attorney, logé une motion réclamant sa remise en liberté provisoire. Cela fait suite au rejet par la Bail and Remand Court (BRC) de sa demande. Une audience dans cette affaire a eu lieu le 11 novembre devant le Senior Puisne Judge, Asraf Caunhye, et une prochaine aura lieu le 25 novembre. Le jeune homme est représenté par Me Rama Valayden. 

Dans son affidavit, Abhishek Dhunsoo relate qu’il est en détention préventive depuis le 18 octobre 2018. Cela après qu’une accusation de meurtre ait été logée contre lui devant le tribunal de Pamplemousses. Sa motion de remise en liberté provisoire avait été débattue le 17 septembre 2019 devant la BRC. La police avait avancé trois points d’objection. Notamment qu’il interférera avec des témoins, qu’il s’enfuira et pour sa sécurité. La magistrate Shavina Jugnauth, siégeant devant la BRC, le 4 octobre 2019, a rejeté la motion d’Abhishek Dhunsoo. 

Deux tentatives de suicide

Le jeune homme maintient que, depuis son arrestation, aucun témoin n’a été menacé et qu’il avait donné tous les détails du crime en l’absence de quelconque témoin. Il a aussi ajouté qu’il n’y a eu aucune atteinte à sa sécurité. Il dit également qu’il n’y a aucune raison qu’il s’enfuit, car il a volontairement montré aux enquêteurs les lieux du crime et il a coopéré avec la police.

D’autre part, Abhishek Dhunsoo relate qu’il n’a aucune indication quand il fera face à un procès formel. Il dit détenir un casier vierge et a affirmé qu’il respectera toutes les conditions que la cour lui imposera s’il est relâché.  

Mithileshwarsingh Dhunsoo, est accusé d’avoir tué sa petite amie, Sarah Benazir Gheesa, le 13 septembre 2018, à Les Mariannes. Il l’a agressée et étranglée, car il ne supportait pas le fait que la jeune femme souhaitait mettre fin à leur relation et qu’elle ait rencontré quelqu’un d’autre. Après l’avoir étranglée, il l’a jetée dans un précipice. Le jeune homme avait lui aussi tenté de mettre fin à ses jours à deux reprises après son forfait. 

Toutefois, dans son affidavit, il indique que depuis son arrestation, il n’a fait aucune tentative de suicide et qu’il est prêt à se faire examiner à l’hôpital Brown-Séquard pour déterminer son état mental.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • Festival International Kreole 2019