Live News

Meurtre de Sarah Benazir Gheesa - Abhishek : «Je regrette ce que j’ai fait»

Mithileshwarsingh Abhishek Dhunsoo et Sarah Benazir Gheesa

Mithileshwarsingh Abhishek Dhunsoo, accusé d’avoir tué sa « petite amie », Sarah Benazir Gheesa, le 13 septembre 2018, à Les Mariannes, a participé à une reconstitution des faits, jeudi. Le jeune homme de 28 ans et habitant d’Épinay dit regretter son geste.

Il est revenu sur le lieu du crime, jeudi. Lors d’une reconstitution des faits, il a expliqué comment il avait étranglé Sarah Benazir Gheesa. Cette dernière lui avait annoncé qu’elle souhaitait mettre fin à leur relation car elle avait rencontré quelqu’un d’autre, a-t-il dit. « Je regrette ce que j’ai fait. Je lui ai été fidèle pendant cinq ans et elle m’a déçu. J’ai perdu le contrôle quand elle m’a annoncé son intention de rompre. Je l’ai agressée puis étranglée avant de la jeter dans le précipice », a-t-il raconté. Et d’ajouter: « Je me suis rendu à la colline Mon Amour pour mettre fin à mes jours en me pendant à l’aide de ma ceinture. Je voulais la rejoindre au ciel. Mais ma ceinture s’est brisée. Je suis rentré chez moi. J’ai essayé une deuxième fois de me pendre mais ma famille m’a secouru. »

L’exercice de reconstitution des faits a débuté à Terre-Rouge où Abhishek et Sarah s’étaient rencontrés. Puis, le jeune homme s’est dirigé vers Les Mariannes, à l’arrière du Wellness Centre, où le drame a eu lieu. Il a indiqué aux policiers les lieux de ses deux tentatives de suicide. Après cet exercice, le suspect a été reconduit en cellule policière.

L’exercice, mené par les inspecteurs Ramjheettun et Jugoo, est supervisé par les hommes de l’assistant surintendant de police Gérard, responsable de la Major Crime Investigation Team.