Live News

Meurtre de Sailesh Ramudu en 2018 : deux acolytes écopent de quatre ans de prison chacun

La brigade criminelle de Flic-en-Flac avait procédé aux arrestations dans cette affaire.

Arrêtés dans le sillage de l’agression mortelle de Sailesh Ramudu, Jean François Guillaume, 21 ans, et Yannick Emmanuel André, 20 ans, ont été condamnés à quatre ans de prison devant la cour intermédiaire. Ils avaient plaidé coupables d’avoir tabassé à mort Sailesh Ramudu, le 2 février 2018 à Flic-en-Flac. 

Jason Cupidon, 19 ans, un habitant de Vacoas, Jean François Guillaume et Yannick Emmanuel André avaient été jugés coupables de l’agression mortelle de Sailesh Ramudu. Une date avait été fixée pour l’énoncé de la sentence. Toutefois, celle-ci n’avait pas pu être prononcée. Car, lors de chaque audience, un des accusés était absent. 

L’affaire a dû être renvoyée à maintes reprises pour laisser le temps à la police de retrouver les accusés. Seulement deux parmi eux ont comparu devant le tribunal : Jean François Guillaume et Yannick Emmanuel André. Jason Cupidon demeure toujours introuvable. La magistrate n’a eu d’autre choix que de prononcer la sentence contre les deux accusés présents. Un « discontinuance of proceedings » a été logé contre Jason Cupidon. 

Le lundi 16 mai 2022, la magistrate a prononcé la sentence de quatre ans de prison contre Jean François Guillaume et Yannick Emmanuel André. Elle a pris en considération les circonstances de cette affaire en se basant sur les dépositions des accusés à la police. La cour a noté qu’ils étaient tous jeunes et que Sailesh Ramudu est décédé des suites de circonstances malheureuses. 

D’autre part, la magistrate a aussi fait ressortir que les accusés ont fait des aveux lors de l’enquête policière et qu’ils ont entièrement coopéré avec la police. 

Jean François Guillaume et Yannick Emmanuel André avaient présenté des excuses devant la cour. Ils avaient souligné qu’ils n’avaient pas voulu que leurs actes aient de telles conséquences. Ils avaient aussi réclamé la clémence de la Cour. 

Par ailleurs, les antécédents des deux accusés démontrent qu’ils n’ont pas été condamnés pour des délits similaires. 

Hémorragie cérébrale

Le tribunal a également considéré la gravité du délit et le fait qu’une personne ait été laissée pour morte sur la route après avoir été agressée. De ce fait, elle a infligé une peine d’emprisonnement aux deux accusés.
Sailesh Ramudu, un habitant de Bambous, âgé de 31 ans, avait été tabassé à mort. Le cadavre de ce receveur d’autobus avait été trouvé sur la route, le 2 février 2018, à Flic-en-Flac. Ce sont les habitants de la région qui avaient mandé la police. L’autopsie avait attribué son décès à une hémorragie cérébrale. 

Selon les recoupements, Sailesh Ramudu se trouvait sur la plage de Flic-en-Flac quand il a rencontré les trois jeunes. Ils auraient, par la suite, fait une virée en boite de nuit, avant de revenir sur la plage où ils auraient consommé des boissons alcoolisées. Les trois jeunes auraient voulu subtiliser le téléphone portable de Sailesh Ramudu. Ils lui auraient demandé d’utiliser l’appareil et auraient voulu le voler. 

Les trois jeunes l’auraient entrainé sur un terrain abandonné dans la région pour commettre le vol. Et il y aurait eu une dispute entre eux et Sailesh Ramudu. Ils se seraient acharnés sur celui-ci et l’auraient laissé dans une mare de sang. 

Sailesh Ramudu avait succombé sous les coups de ses agresseurs. Ces derniers avaient emporté le téléphone portable et les effets personnels du défunt. 

  • Ed nou pou kont ou!

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !