Faits Divers

Meurtre de Rabin Kumar Tohobul en 2017 : reconstitution des faits avec Louis Romuald Jérôme Joseph

Louis Romuald Jérôme Joseph Louis Romuald Jérôme Joseph a été arrêté en avril 2018.

Le tribunal de Pamplemousses avait refusé d’émettre un mandat d’amener pour que le suspect Louis Romuald Jérôme Joseph participe à la reconstitution des faits dans le cadre du meurtre de Rabin Kumar Tohobul en octobre 2017. Le bureau du commissaire de police a fait appel devant la Cour suprême et obtenu gain de cause.

La Cour suprême a ordonné, le 6 février 2019, à ce qu’un mandat d’amener soit émis pour que le suspect Louis Romuald Jérôme Joseph, 37 ans, participe à un exercice de reconstitution des faits. C’est dans le cadre du meurtre de Rabbin Kumar Tohobul, le gérant de Villa Lotus, à Trou-aux-Biches, dans la nuit du 10 octobre 2017.

La décision vient du chef juge Kheshoe Parsad Matadeen, après une requête présentée par le bureau du commissaire de police (CP). Le CP contestait devant cette instance judiciaire, une décision du tribunal de Pamplemousses en date du 9 novembre 2018.

Le tribunal de Pamplemousses avait refusé d’émettre un mandat d’amener pour faire participer le suspect à l’exercice de reconstitution des faits. Il avait conclu qu’il n’y avait pas de provision dans les lois locales pour permettre ce genre de situation.

Le prévenu Louis Romuald Jérôme Joseph a été inculpé, à titre provisoire, du meurtre avec préméditation de Rabin Kumar Tohobul. Il est en détention depuis le 28 avril 2018.

Le 16 octobre 2018, lors de sa comparution devant le tribunal de Pamplemousses, Me Vijay Appadoo, assistant directeur des poursuites publiques, invite la magistrate Damini Dhooky à émettre un mandat d’amener. Celle-ci refuse et invite à son tour la poursuite à présenter des arguments pour justifier sa requête.

Le constable Mareemootoo, un des enquêteurs dans le meurtre du gérant de la Villa Lotus, est appelé à la barre. Celui-ci affirme que le suspect a, dans un premier temps, nié toute participation dans le crime. Il a été arrêté le 28 avril 2018 et placé en garde à vue pendant trois semaines. Le 17 mai 2018, il est reconduit en prison.

Toutefois, selon les policiers, à la suite de preuves obtenues sur ordre du juge des référés, le policier s’est rendu en prison et a confronté le suspect à ces preuves. Selon le policier, Louis Romuald Jérôme Joseph a alors « avoué sa participation et a incriminé un nommé Hamilton Golding ». Selon lui, « le prévenu s’est dit disposé à prendre part à une reconstitution des faits et a déjà donné une déposition en ce sens ».

Le tribunal de Pample-mousses a toutefois refusé la requête de la poursuite dans une décision en date du 9 novembre 2018. Par la suite, le CP a présenté une requête devant la Cour suprême pour renverser cette décision du tribunal de Pamplemousses.

Me Doorgesh Kumar Manikaran, Senior State Attorney et représentant le tribunal de Pamplemousses devant la Cour suprême, n’a pas objecté à la demande du CP. L’avoué a néanmoins exprimé des réserves sur la procédure adoptée pour obtenir ledit mandat.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !