Live News

Meurtre de Maria Christiana Chéry : vingt-neuf ans de prison au chauffeur de taxi

Bilaal Elahee lors d’une précédente comparution en cour.

Jugé coupable du meurtre sans préméditation de Maria Christiana Chéry, le 9 février 2017, Muhammad Bilaal Elahee, un chauffeur de taxi de 27 ans, a été condamné, le mercredi 11 novembre 2020, à purger 29 ans de prison.

«Les conséquences des actes  de l’accusé, ont privé une petite fille, de l’amour de sa mère ». C’est en ces termes que la cour d’assises a qualifié les agissements de Muhammad Bilaal Elahee, un chauffeur de taxi de 27 ans, originaire de Quinze-Cantons. Ce dernier a écopé de 29 ans de prison le mercredi 11 novembre 2020. Il avait plaidé coupable du meurtre sans préméditation son ex-compagne Maria Christiana Chéry, le 9 février 2017.

La juge Raatna Seetohul-Toolsee souligne, dans son verdict, que le chauffeur de taxi avait détruit les preuves après avoir infligé des blessures fatales à la victime. En sus, il avait failli à se rendre à la police pour indiquer l’endroit où il l’avait laissée pour morte. Il avait fait semblant de prendre de ses nouvelles en l’appelant deux fois à sa résidence. Cela avant de répondre à la mère de la victime qu’il ignorait où se trouvait la jeune femme. 

La cour d’assises évoque, dans sa décision, la nécessité « d’envoyer un signal approprié à ceux tenté de commettre ce genre de délits. Cela afin que ceux-là comprennent qu’ils ne seront pas traités avec clémence ». 

Dans les faits, la victime, une jeune femme de La Tour Koenig, alors âgée de 27 ans, avait été retrouvée morte sept jours après le crime. Elle gisait dans un champ de canne à Cascavelle. Elle portait une profonde entaille au cou et une autre à l’abdomen.

Arrêté, l’accusé avait notamment relaté à la police, avoir fait la connaissance de la victime, dans une discothèque à Grand-Baie. Celle-ci, était devenue une cliente habituelle et était mère d’une fille de trois ans. Ils ont fini par être amants. Or, allègue le prévenu dans sa version, la victime était une « travailleuse du sexe et aussi une toxicomane ». 

Aucun changement

Le jour fatidique, soit le 9 février 2017, Muhammad Bilaal Elahee a déclaré à la police, être passé récupérer Maria Christiana Chéry pour aller faire un tour. Il a déclaré l’avoir emmenée acheter sa dose de drogue à Petite-Rivière avant de se diriger vers Bambous. Ils prévoyaient de passer du bon temps, mais une dispute a éclaté entre eux. 

Selon Muhammad Bilaal Elahee, Maria Christiana Chéry, lui avait donné l’assurance qu’elle abandonnerait la drogue et la prostitution. Or, toujours selon les dires de l’accusé, ils se sont disputés après que Maria Christiana Chéry lui a lancé qu’elle n’avait aucunement l’intention de changer. 
Il dira s’être saisi d’un cutter et, a par accident, tranché la gorge de la victime. Dans une autre déposition Muhammad Bilaal Elahee a ajouté que la dispute était aussi au sujet d’un Réunionnais que la victime fréquentait. 

La poursuite dans l’affaire était représentée par Me Azam Neerooa, Senior Assistant Director of Public Prosecutions. Muhammad Bilaal Elahee, était, mercredi, représenté par Me Nabiil Kaufid qui remplaçait Me Madan Dulloo en cour d’assises.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !