Live News

Meurtre de Kistnen Veerabudren : sa concubine retourne sur les lieux du crime

Photo : Suraj Tataree

Kistnen Veerabudren a eu le cœur perforé. C’est ce qu’a révélé l’autopsie pratiquée par le Dr Maxwell Monvoisin dans la soirée du mardi 14 janvier. Cet habitant de Vacoas, âgé de 45 ans, a été mortellement poignardé par sa compagne, Swasti Ramsalia, 38 ans, mardi après-midi. Celle-ci est retournée sur les lieux du crime à la mi-journée ce mercredi dans le cadre d'un exercice de reconstitution des faits.

La fille du couple, âgée de 12 ans, a été interrogée par la police et a confirmé la version de sa mère selon laquelle Swasti Ramsalia a agressé Kistnen Veerabudren après une énième dispute conjugale.

Les scènes de violence étaient quotidiennes au domicile du couple selon la fillette, qui a donné sa version des faits en présence d’officiers de la Child Development Unit (CDU) et d’un psychologue.

Pour la énième fois, son père a agressé sa mère après une banale dispute, a-t-elle confié. La fillette a été aussi examinée par un psychologue. 

Pour sa part, Swasti Ramsalia a expliqué aux enquêteurs qu’elle a été tabassée avec une planche à découper et qu’elle ne pouvait plus supporter les coups de son mari.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !