Live News

Meurtre de Kaya Kistnen : Satish Rajiah soumis à un prélèvement d’ADN

L’entrepreneur de Camp-Créole, Albion, s’est présenté aux côtés de deux avocats du groupe « Avengers » aux Casernes centrales, le mercredi 13 octobre. Satish Rajiah est déjà sous le coup d’une inculpation d’homicide involontaire, car soupçonné d’avoir battu à mort un présumé voleur, il y a 16 mois.  

Il a tenté de se défiler de nouveau ce mercredi. Comme cela avait été le cas lundi, Goranah Rajiah, alias Satish, a déclaré à la Major Crimes Investigation Team (MCIT) que son deuxième avocat, qui évolue également au sein du groupe se faisant appeler les « Avengers » n’était pas disponible pour l’assister lors de son interrogatoire dans le cadre de l’enquête sur le meurtre de Soopramanien Kistnen, aussi dit Kaya, survenu le vendredi 16 octobre 2020, à Telfair, Moka. 

Une équipe de la cellule homicide du Central Criminal Investigation Department (CCID) a fini par débarquer chez l’habitant de Camp-Créole, Albion, dans la journée de mercredi. Cette opération a incité cet entrepreneur, qui a admis avoir prêté de l’argent à l’ex-activiste du Mouvement socialiste militant (MSM) dans la circonscription de Moka/Quartier-Militaire, à se présenter illico presto aux Casernes centrales aux côtés de Mes Sanjeev Teeluckdharry et Anoup Goodary. 

Entrepreneur connu pour la location de plaques, de coffrages et autres, Satish Rajiah a été appelé à soumettre son téléphone portable à un examen et à fournir son empreinte génétique pour les besoins de l’enquête. Celle-ci sera comparée par les experts du Forensic Science Laboratory (FSL) avec l’ADN relevé sur le gant récupéré par les « Avengers » dans le champ de canne à sucre où le cadavre partiellement carbonisé de l’agent de l’ex-ministre du Commerce Yogida Sawmynaden avait été découvert le dimanche 18 octobre 2020. 

Me Rama Valayden, le chef de file des «Avengers» qui représente les intérêts de Simla Kistnen, la veuve de Kaya Kistnen, avait découvert ce gant sur place. L’ancien Attorney General a été invité à se soumettre à un prélèvement ADN, le vendredi 13 août dernier. Cela a également été le cas pour le maçon Jean-Noël Heroseau ; l’ancien braqueur de la Mauritius Commercial Bank (MCB) Pooveden Subbaroyan, aussi dit Vinessen, qui était un partenaire en affaires de la victime ; et les ouvriers agricoles travaillant dans ce champ. 

Refus

Le député Yogida Sawmynaden, son ami Vinay Appana et l’associé de ce dernier, l’ancien footballeur et journaliste sportif Deepak Bonomally - qui ont décroché de gros contrats du ministère de la Santé pour la fourniture d’équipements contre la Covid-19 l’an dernier - ont refusé de se soumettre à un tel exercice. Le patron de la MCIT, l’assistant-surintendant de police Vikash Seebaruth, a révélé cette information dans le cadre de l’enquête judiciaire sur la mort de Kaya Kistnen devant le tribunal du district de Moka, le mercredi 18 août dernier. 

Un ordre d’un juge en Chambre est attendu pour les forcer à soumettre leurs empreintes génétiques pour l’avancement de l’enquête policière. En attendant, Satish Rajiah sera entendu de nouveau la semaine prochaine quant à sa relation avec Kaya Kistnen et pourquoi il ne cessait de le contacter sur son téléphone portable peu avant qu’il ne soit découvert sans vie. Satish Rajiah est loin d’être un inconnu de la police. Il y a 15 mois, son frère Ganganah et lui-même avaient été arrêtés pour l’agression mortelle de Jean Ansley Nanette, 27 ans, à Albion.  

Inculpés d’homicide involontaire, car soupçonnés d’avoir tabassé ce présumé voleur qu’ils ont ensuite livré à la police le dimanche 28 juin 2020, ils ont déclaré que l’habitant de La Valette, Bambous, a fait une chute après qu’ils l’ont découvert au rez-de-chaussée du domicile familial. Ce père de trois enfants est décédé quelques jours après son hospitalisation de diverses fractures à la colonne vertébrale et à la tête. Ses agresseurs présumés sont défendus par Me Rama Valayden.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !