Live News

Meurtre de Jean Placatour: les trois suspects sur la scène de crime

Les trois suspects arrêtés dans l’enquête sur le meurtre de Jean Éric Placatour sont retournés à la mi-journée mercredi 28 octobre à Les-Salines. Ils ont indiqué aux enquêteurs de la Major Crimes Investigation Team (MCIT) l’endroit où Jean Éric Placatour a été tuée à l’arme blanche lors d’une dispute après une partie de beuverie le 8 octobre. Marie Géraldine Charlène Aldine Henriette, meurtrière présumée de Jean Éric Placatour, et les deux suspects Jason Collet et Sara-Jane Delphine ont participé à cet exercice de reconstitution des circonstances.
[[{"type":"media","view_mode":"media_large","fid":"3255","attributes":{"class":"media-image size-full wp-image-4763","typeof":"foaf:Image","style":"","width":"1920","height":"1080","alt":"Jason Collet, Marie G\u00e9raldine Charl\u00e8ne Aldine Henriette et Sara-Jane Delphine"}}]] Marie Géraldine Charlène Aldine Henriette (au centre), meurtrière présumée de Jean Éric Placatour, et les deux suspects Jason Collet et Sara-Jane Delphine ont participé à cet exercice de reconstitution des circonstances.

< /div> [padding-p-1 custom_class=""][/padding-p-1] Arrêtée lundi 26 octobre, Marie Géraldine Charlène Aldine Henriette est passée aux aveux pour agression à l’arme blanche, mais dit ignorer qu’il s’agissait d’un coup fatal. Elle était recherchée par la police depuis le 8 octobre. Conduite au bureau de la MCIT aux casernes centrales, Géraldine Henriette a subi un premier interrogatoire. Évoquant les événements à Les-Salines ce jour-là, elle a expliqué aux enquêteurs que, depuis la veille, elle se trouvait chez Sara-Jane Delphine (35 ans) pour prendre un verre. Étaient présents à cette beuverie Sara-Jane Delphine, Jason Collet (23 ans) et sa concubine, Jean Éric Placatour et Géraldine Henriette. Jason Collet, qui souffre d’un handicap physique, et Sarah-Jane Delphine ont été arrêtés par les hommes de l’ASP Ramsewock et du chef inspecteur Ramburuth. Jason Collet avait dénoncé Géraldine Henriette, affirmant qu’elle aurait infligé le coup fatal à l’aide d’un canif. C’est jeudi 8 octobre vers 11 h 15 que le corps sans vie de Jean Éric Placatour a été retrouvé à la rue Kwan-Tee à Les Salines. Il aurait été agressé pour avoir volé un téléphone portable. L’autopsie, pratiquée par le chef du département médico-légal, le Dr Sudesh Kumar Gungadin, et le Dr Harish Coomar Baichoo, a attribué le décès de Jean Éric Placatour à un « shock due to stab wound to the neck ».
  • Ed nou pou kont ou!

Related Article
 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !