Faits Divers

Meurtre de Janeeta Ramchurn en 2013 - Kunal Prayagsing : «Mo ankor kontan Karishma…»

kunal prayagsingh Il a soutenu, dans sa déposition, qu’il n’avait pas l’intention de tuer sa « bien-aimée »

Booshan Prayagsing, dit Kunal, 24 ans, a affirmé à la police qu’il n’avait pas l’intention de tuer Karishma dont il est toujours amoureux. Il est poursuivi aux assises pour le meurtre de Janeeta Ramchurn, âgée de 18 ans, le 6 mars 2013, sur les flancs de La Citadelle.

Le procès est présidé par la juge Shameem Hamuth-Laulloo. Kunal a plaidé coupable. À l’appel du procès, le mercredi 6 mars, neuf témoins ont été appelés à la barre des témoins : l’ancien inspecteur Ranjit Jokhoo, l’assistant-surintendant de police, Manoj Luchan, les sergents Hookoom et Dowanz, le caporal Auckloo , les constables Ramawta et Bissessur et le chef du département médico-légal, Sudesh Kumar Gungadin. Le sergent Hookoom a produit les déclarations du prévenu qui a soutenu toutefois que sa relation avec la victime était « extra bon ek li ti anvi fer lavenir avek li ». Mais les choses se sont détériorées lorsqu’il a appris que la victime entretenait une relation avec un homme marié, père de cinq enfants. Le procès a été ajourné à ce jeudi 7 mars.