Live News

Meurtre de Gérald Lagesse : 40 ans de prison maintenus pour Jiaved Ruhumatally

Jiaved Ruhumatally L’accusé était poursuivi pour le meurtre de Gérald Lagesse.

Mohamad Jiaved Ruhumatally devra purger 40 ans de prison pour le meurtre de Gérald Lagesse. Le Full bench de la Cour suprême a statué qu’étant donné le degré de criminalité relevé dans cette affaire et le temps qu’il a fallu pour déterminer son appel, l’accusé ne mérite qu’une « réduction modeste » de sa condamnation.

Mohamad Jiaved Ruhumatally avait été condamné à 42 ans de prison en cour d’assises, le 14 décembre 2015, pour le meurtre de Gérald Lagesse. Il avait fait appel de sa condamnation. Dans un jugement prononcé le jeudi 6 décembre, le Full bench de la Cour suprême comprenant du Senior Puisne Judge Eddy Balancy et les juges Asraf Caunhye et Aruna Narain a commué la peine de 42 ans de prison à 40 ans de servitude pénale.

Dans son verdict, le Full bench a fait ressortir que le juge qui a prononcé la sentence à l’encontre de Mohamad Jiaved Ruhumatally a bien fait de mettre en exergue le degré de criminalité relevée dans cette affaire.

Selon le Full bench, Mohamad Jiaved Ruhumatally a joué le rôle principal pour le groupe qui était prêt à s’attaquer à quiconque qui se trouverait dans la salle des coffres de la banque. Après avoir rempli les sacs, il a remarqué que ses complices avaient enfoncé du papier dans la bouche de la victime et lui avaient appliqué une bande adhésive.

«Du papier dans la bouche»

Mohamad Jiaved Ruhumatally a, quant à lui, attaché sa chemise autour de la bouche de la victime. Ce qui aurait fait glisser le papier dans le tube respiratoire de  la victime.

Mohamad Jiaved Ruhumatally était poursuivi en cour d’assises pour le meurtre de Gérald Lagesse. Il avait plaidé non coupable de l’accusation de meurtre retenue contre lui. L’accusé avait été jugé coupable, à l’unanimité du jury.

Le drame s’est joué le 11 février 2005 à la succcursale de la Mauritius Commercial Bank (MCB), rue Sir William Newton, Port-Louis. La salle des coffres avait été vidé de Rs 51,8 millions. Le corps de la victime a été retrouvé dans la salle des coffres. Gérald Lagesse avait été ligoté et bâillonné, avec du papier enfoncé dans la bouche. Selon l’autopsie pratiquée par le chef du département médico-légal, le Dr Sudesh Kumar Gungadin, la victime est morte asphyxiée.  Dans le cadre de cette affaire, le 15 mars 2013, deux autres accusés, Daniel Steeve Monvoisin et Laval Sambacaille ont été condamnés chacun à seize ans de prison à l’issue d’un procès séparé aux assises.