Faits Divers

Meurtre de Deonarain Koonjul à Quatre-Bornes : Savitree résiste au meurtrier de son mari

Deonarain Koonjul En médaillon : Savritee Koonjul et son époux étranglé par Alvino Agathe.

C’est un cambriolage qui a mal tourné. Deonarain Koonjul, 84 ans, et son épouse Savitree, 82 ans, dormaient à poings fermés dans leur maison de l’avenue Mgr Leen, Quatre-Bornes, quand ils se retrouvent face à un cambrioleur.

Il est près de minuit dimanche dernier. Alvino Agathe, 22 ans, profite d’une porte laissée ouverte à l’arrière de l’habitation pour pénétrer dans le lieu. Cet habitant de Palma connaît chaque coin et recoin de l’habitation pour s’y être rendu, plus tôt dimanche, pour réparer un fer à repasser.

Il se rend directement dans une chambre où Deonarain Koonjul garde ses effets personnels. La chambre est éclairée. Après avoir fait main basse sur divers objets, il prend la porte de sortie. C’est alors que les choses dégénèrent.

Alors que le malfrat traverse devant la chambre où dorment Deonarain et Savitree Koonjul (beaux-parents de Dev Beekhary, senior advisor auprès du ministre mentor, Sir Anerood Jugnauth), la dame est réveillée par la présence de cet intrus dans sa maison.

Elle interroge Alvino Agathe sur sa présence chez eux, à cette heure tardive. Le jeune devient fou furieux. Il se rue sur l’octogénaire, lui arrache sa chaîne et ses bagues en or, en la blessant de ses ongles. Savitree Koonjul ne se laisse pas faire et résiste au malfaiteur. Afin de l’empêcher de crier pour réveiller son époux Deonarain, Alvino Agathe se saisit d’un molleton et tente de l’étouffer avec. La vieille dame résiste toujours et c’est dans ce brouhaha que Deonarain Koonjul se réveille. Il se jette sur Alvino Agathe qui inflige des coups à son épouse.

C’est alors que le malfrat, armé d’un sabre, lui assène plusieurs coups. Auparavant, il aura aspergé une forte quantité d’un spray dans la bouche de Savitree. 

Le voleur s’est acharné sur Deonarain. À force de le frapper de son arme, le sabre finit par tomber. L’agresseur immobilise alors l’octogénaire contre une porte avant de l’étrangler à mort. Son forfait accompli, Alvino Agathe s’empresse de vider les lieux. 

Voisins alertés

Savitree se remettant de ses émotions, alerte aussitôt les voisins. Aux hommes de l’inspecteur Venkatachellum et de l’ASP Thug de la CID de Quatre-Bornes, la vieille dame assure qu’elle est en mesure d’identifier le voleur-meurtrier.

Les enquêteurs procèdent alors au visionnage des images de vidéosurveillance des caméras installées dans les environs de la maison de la victime. Une image vidéo montre le visage du suspect. Savitree Koonjul confirme qu’il s’agit de l’individu qui est venu réparer un fer à repasser dimanche matin.

Quelques jours plus tôt, le dénommé Agathe traînait dans les environs, à bord d’un camion : il effectuait des travaux de déblayage dans le coin.

Les précieux indices fournis par Savitree Koonjul, permettront aux policiers sous la houlette du surintendant Daniel Monvoisin, chef de la CID de la Western Division, d'interpeller Alvino Agathe.

Soumis à un feu roulant de questions, ce dernier ne tardera pas à avouer son crime. Il montrera aux enquêteurs l’endroit où il a caché le sabre dans sa cour. Une partie des bijoux volés a été retrouvée à son domicile à Palma.

Alvino Agathe a aussi dénoncé Ravind Seekorum, habitant de Palma, comme étant celui à qui il a remis la chaîne en or arrachée à Savitree. « Je lui ai remis la chaîne en paiement d’une dette de Rs 800 que j'avais envers lui. Ravind Seekorum a été arrêté et le bijou retrouvé.

Alvino Agathe a été placé en détention. Vendredi, il s’est rendu sur les lieux du crime pour une reconstitution des faits.

« Pas fasil ditou »

Sharda Beekhary, fille de Deonarain Koonjul et épouse de Dev Beekhary, essaie tant bien que mal de se refaire une santé après la mort brutale de son père. « Il n’y a pas une minute qui ne passe sans que je ne revis ces terribles moments. Il faut rétablir la peine de mort à Maurice. Il faut durcir les peines pour ce genre de crime », déclare-t-elle à Defi Plus.

koonjul
Reconstitution des faits au domicile des Koonjul.