Live News

Meurtre de Benazir Gheesa : Abhishek Dhunsoo raconte sa dernière virée avec l’enseignante

Accusé d'avoir tué sa «petite amie», Abhishek Dhunsoo, 28 ans, est retourné sur les lieux du crime à Congomah, à la mi-journée ce jeudi 20 septembre. C'était lors d'un exercice de reconstitution des faits au cours duquel il a relaté sa dernière virée avec Benazir Gheesa, une habitante de d'Epinay.

Ce mécanicien de Morcellement St-André a avoué avoir tué Benazir Gheesa, une enseignante de 25 ans, le 13 septembre dernier. Lors de son interrogatoire, il dit avoir donné rendez-vous à la jeune femme à Terre-Rouge. Ils se sont rendus à cet endroit à bord de la voiture d'Abhishek Dhunsoo. Puis, une dispute a éclaté entre eux. Raison : le jeune homme n’a pas digéré que sa «petite-amie» mette un terme à leurs relations. 

Abhishek Dhunsoo dit avoir agressé la victime avant de l’étrangler. Il a ensuite pris la direction de Congomah. Après avoir constaté que Benazir Gheesa ne respirait plus, le mécanicien a  débarrassé le corps de l’enseignante dans un ravin à l’arrière du Wellness Centre, à Congomah. Il a dissimulé le cadavre sous des feuilles. 

Ce n’est que le lendemain que le corps de Benazir Gheesa a été retrouvé par la police. 

La famille de Benazir Gheesa nie qu'Abhishek Dhunsoo entretenait une quelconque relation amoureuse avec l'enseignante. Ils n'étaient que des amis, avait déclaré la mère de la victime à TéléPlus.