Actualités

Meurtre d’Asha Ramchurn en 2009: le jury confronté aux deux versions de Navin Dhurry

Le présumé meurtrier était revenu sur ses aveux à la police.
Le procès intenté aux Assises à Navin Dhurry, ancien infirmier à l’hôpital ENT, s’est poursuivi mercredi. Il est accusé d’avoir tué Asha Ramchurn, née Baboolall et âgée de 26 ans. Le crime a été commis à Butte-Chaumont, Wooton, le 25 mars 2009. Il a plaidé non coupable et fait face à un procès avec jury. Le sergent de police à la retraite Johnny Vincent a été entendu. Dans sa première version, lue en Cour par le témoin, Navin Dhurry explique que quelques mois avant le drame, sa cousine, qui habite Fond-du-Sac, l’a appelé pour lui dire que son époux (Sanjeev Muhun), entretenait une relation avec Asha Ramchurn. La cousine lui a remis le numéro de téléphone de la victime. Le soir venu, Navin Dhurry a commencé à lui envoyer des textos. Il se faisait passer pour un nommé Rajiv Beeharry, un employé de banque. Le temps d’un premier rendez-vous et de longues conversations téléphoniques, Navin Dhurry finira par lui demander en mariage. Asha Ramchrun refuse et avance qu’il y a un autre homme dans sa vie. Navin Dhurry échafaude un plan pour pouvoir assouvir ses pulsions sexuelles. Il donne rendez-vous à Asha Ramchurn qui va à sa rencontre. Cela sans se douter des sombres intentions de Navin Dhurry. La jeune femme pense que le prévenu va lui faciliter sa demande d'emprunt de Rs 125 000 à la banque. Mais une fois dans un champ de canne, Navin Dhurry tente de la violer. Elle fait de la résistance et appelle à l'aide. Durant la lutte, Navin Dhurry se saisit d'une pierre et lui assène des coups violents à la tête. Dans une autre version, Navin Dhurry déclare, cette fois-ci, qu'il est allé rejoindre Sanjeev Muhun le jour du drame. Le prévenu avait, un peu plus tôt, reçu un appel de sa cousine qui lui disait que son 'beau-frère' avait des ennuis. Selon cette deuxième version de Navin Dhurry, les deux hommes se sont rencontrés à Piton-du-Milieu où Sanjeev Muhun lui aurait dit qu'il avait tué la victime qui l’avait trompé. Navin Dhurry explique, dans cette version qu’il a accepté la proposition de son beau-frère de se faire passer pour le meurtrier. Cela, allant même jusqu'à laisser ses empreintes sur la scène de crime pour se faire arrêter à sa place de Sanjeev Muhun. Le procès a été ajourné à ce jeudi.
Related Article

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !