Live News

Métro léger: le gouvernement envisage un détour par Heritage City

Une entité spécialisée pourrait chapeauter le projet métro léger.
Révision du tracé et création d’une entité spécialisée. Les autorités tiennent à tenir compte de tous les paramètres nécessaires à la mise à exécution du projet de métro léger. Mais on n’en est qu’au stade d’études. Et si le métro léger, l’un des projets les plus anticipés depuis des années, passait par Heritage City, le nouveau centre administratif du pays ? Les têtes pensantes au sein gouvernement, en marge des consultations pour le budget 2016-2017, planchent sérieusement sur la question. Une révision du tracé de la ligne du métro léger est envisagée afin d’inclure Heritage City et certaines localités de la région. La création d’un Special Purpose Vehicle (SPV) intégrant métro léger et le Road Decongestion Programme est également à l’étude. Ces changements devraient figurer dans le discours budgétaire que présentera Pravind Jugnauth. « Heritage City a été mentionné par rapport au projet de métro léger, confirme une source du ministère des Finances. Comme ce sera un Government Centre, cela semble logique d’être prévoyant. » La question est plutôt de savoir si le tracé du métro léger inclura Heritage City dès le début du projet ou sera pris en considération ultérieurement. Mais à ce stade, des détails font encore l’objet de discussions. « Ce qui est sûr, c’est lorsqu’on bâtira Heritage City, il faudra considérer où passera le métro léger si on va de l’avant avec ce projet », ajoute notre source. Outre Heritage City, le nouvel alignement pourrait inclure d’autres localités de la région. Ébène, Bagatelle et Moka sont autant d’options qui sont explorées. Un des proches conseillers du gouvernement participant à l’élaboration du prochain budget insiste néanmoins sur le fait que rien n’est finalisé : « Rien n’est décidé, on en est encore au stade d’études. Pour Heritage City, rien n’est confirmé. » En ce qui concerne la structure, des sources concordantes expliquent que c’est un Special Purpose Vehicle (SPV), à savoir une compagnie créée spécialement pour chapeauter le projet, qui sera choisie. Aucune décision n’a cependant été prise concernant la part d’actionnariat du gouvernement dans ce SPV. Il est possible que cette compagnie privée spécialement créée englobe également le Road Decongestion Programme de la Road Development Authority. « C’est la procédure habituelle pour ce genre de projets, explique notre source des Finances. La construction de nouvelles routes et le projet métro léger ne sont pas indissociables. L’objectif principal est de transporter les gens d’un point à un autre le plus rapidement possible. » Il est impossible d’avoir une estimation des coûts pour l’instant. Même si la question a été évoquée entre les Finances et le ministre des Infrastructures publiques, Nando Bodha.
Related Article
 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !