Actualités

Metro Express : sur les rails…

Les deux trains à la gare de Rose-Hill.

À 9 30, dimanche 22 décembre, à la station centrale de Rose-Hill, l’orchestre de la prison joue des symphonies. Des artistes parés de beaux costumes évoluent sur scène. Derrière les barrières, les premiers passagers attendent le grand départ du Metro Express vers la capitale à 10h00. À 10h10, le premier départ à bord du tant attendu Metro Express.

Cap sur Port-Louis

Employée de la Metro Express Ltd (MEL) et postée sur la plateforme des trains à la station centrale de Rose-Hill, Shalinee accueille les passagers et les canalise vers les différents compartiments du train. Dirigés vers le compartiment 104 S3 du train à destination de la Station Victoria, à Port-Louis, nous prenons place. L’assistant-surintendant de police, Goinsamy Veerasami, donne des consignes à ses officiers à bord. Il explique que deux agents de la police du transport voyageront sur chaque trajet. «À chaque station, il y aura aussi un policier posté 24 heures sur 24 », renchérit-il.

Entre-temps, les premiers passagers, eux, affluent pour prendre place. Les voyageurs VIP sont Alan Ganoo, ministre du Transport and Light Rail, Ivan Collendavelloo, vice-Premier ministre, et Anwar Husnoo, ministre des Collectivités locales. Ils sont accompagnés des officiers de la MEL. À 10h09, le Train Captain annonce la fermeture des portes. Et c’est à 10h10 qu’a commencé ce trajet gratuit en métro à destination de Port-Louis. Des « Ala li ale, » résonnent dans les compartiments du train où hommes, femmes et enfants y voyagent seuls ou en famille. 

Dans les stations : musique et panique

metro
Animation par les Scout Boys à la Station Révérend Lebrun à la rue Vandermeersch à R-Hill.

À la station de Van der Mersch, tous les passagers ont le regard rivé sur la plateforme des trains où des musiciens en herbe de l’Atelier Mo’Zar jouent joyeusement au passage du Metro Express. À la station de Beau-Bassin, vers 10h14 ,peu avant l’arrivée du Metro Express, un coup de frein du Train Captain fait tomber une journaliste de son siège. Tous les passagers ont le regard au sol tout en cachant maladroitement la panique s’affichant sur leur visage. Les policiers et des officiers de MEL accourent pour aider la jeune femme à regagner son siège, tout en prenant de ses nouvelles. La journaliste répond qu’elle a un peu mal à la tête. Après cet incident, certains passagers regagnent leur siège tout en disant: « Pou pran letan pou abitye kan voyaze. »

L’ambiance demeure toutefois plate dans le train et cela jusqu’au prochain arrêt vers 10h25 à la station de Barkly. Il n’y a aucune animation, contrairement aux autres stations. À la station de St-Louis vers 10h36, des musiciens jouent, eux, du violoncelle. Et après la station de Coromandel, direction la Station de Victoria à Port-Louis. Le Metro Express est accueilli par une danse du dragon au rythme des tambours. Il est 10h42. À leur descente, les passagers sont accueillis par le Père Noël, pour le plus grand plaisir des enfants.

En temps normal, ce trajet de Rose-Hill/Port-Louis devrait être de 19 minutes. Mais ce premier trajet en compagnie des VIPs a pris environ 45 minutes au lieu d’une heure, comme l’avaient estimé les officiers de MEL par rapport aux escales en cours de route.

Ambiance folklorique dans le métro

metro
Anoushka Heerah, la première passagère, entre dans le métro à Rose-Hill.

À 11h46, de la musique folklorique joue à fond dans le compartiment à l’arrière. Sonah Santokee, un habitant de Petit-Raffray, âgé de 76 ans, improvise une chanson en bhojpuri sur le Metro Express, tout en tapant dans son « dholok » avec la complicité de son ami Krishna qui, lui, joue du « jaal ». Swastee, la femme de Krishna, elle, frappe dans les mains pour encourager les autres passagers à se joindre à eux. « Metro la se enn rev ki Premye minis Pravind Jugnauth inn fer vinn realite dan Moris, » soutient Sonah Santokee.

Concert de Radio Plus à Port-Louis

De 16 heures à 19 heures à la Station Victoria à Port-Louis, Radio Plus a proposé un concert au plus grand bonheur des premiers passagers du Metro Express à leur arrivée ou à leur départ de la capitale. L’ambiance était assurée par divers artistes : JSP Morning Game, Marco Rebet et Vanessa Matthews. Toutefois, le moment tant attendu du concert a été celui où The Prophecy est monté sur scène. Venen Coolen, le directeur d’antenne de Radio Plus, indique que depuis 9h00, à l’occasion du lancement du Metro Express le dimanche 22 septembre, Radio Plus a proposé des animations, dont des jeux pour le public et un Kids Corner. À l’agenda : distribution de cadeaux, jeux concours et face-painting, entre autres.

Un mode de transport alternatif désormais disponible

metro
Les petits étaient gâtés avec les mascottes à la Victoria Station du Caudan à Port-Louis.

Le Metro Express est opérationnel. Avec lui, c’est un mode alternatif de transport qui s’offre désormais aux Mauriciens sur le tracé Rose-Hill/Port-Louis dans un premier temps. Le lancement sur une base de gratuité de ce service a été fait le dimanche 22 décembre. La mise en service commerciale va débuter le 6 janvier prochain.

Ils étaient ainsi nombreux à profiter de cette aubaine pour voyager, ne serait-ce qu’une fois, dans un des trains du Metro Express qui portent tous le nom de Mauricio. Lors de la cérémonie protocolaire, le Deputy Prime Minister Ivan Collendavelloo n’a pas caché sa fierté sur ce projet qui a pu se concrétiser en dépit des nombreuses critiques qui l’ont entouré.

« Nous devons être fiers, car nous avons maintenant un système de transport moderne et fiable qui roule en toute sécurité et qui ne va pas tomber en panne, nous l’espérons, comme les autobus », a-t-il dit. Pour lui, il ne faut pas prêter foi à ceux qui font de la démagogie sur le Metro Express pour faire peur à la population. Ivan Collendaveloo de rappeler que tout développement a son lot d’inconvénients.  Il a également fait ressortir que ce service va s’étendre jusqu’à Côte d’Or et les autres localités jusqu’à ce que le pays ait une couverture à 100 % du Metro Express.

Trajet agréable

metro
Ivan Collendavelloo serrant la main d’Alan Ganoo et du Dr Anwar Husnoo.

S’inspirant des paroles de Neil Armstrong, le premier homme à avoir posé les pieds sur la lune, Alan Ganoo a dit qu’un petit pas a été fait avec le lancement du métro, mais que c’est un grand pas pour le progrès de Maurice. Le ministre du Transport a tenu à rassurer la population quant à la fiabilité de ce nouveau mode de transport. «Je rassure la population que le ME a passé tous les tests de sécurité et de fiabilité technique. Nous avons obtenu un certificat de sécurité d’un assesseur indépendant, le Metro Transit Solutions de Singapour », a-t-il souligné.

À l’issue du voyage qu’il a effectué de Rose-Hill à Port-Louis, Alan Ganoo a également affirmé que le trajet a été agréable et a été réalisé plus rapidement qu’il ne le pensait en dépit des divers arrêts pour écouter les animations aux différentes stations. « C’est clair que le trajet entre Rose-Hill et Port-Louis se fera plus vite. Le voyage est agréable et permet de découvrir le paysage de Maurice. Les Mauriciens seront fiers quand ils vont voyager dans ce chef-d’œuvre et, cela, 63 ans après que le premier train avait transporté des passagers à Maurice », a-t-il dit.

Alan Ganoo a aussi fait ressortir que l’autre moitié du projet reste à faire afin de rallier Rose-Hill à Curepipe. Das Mootanah, le CEO de Metro Express, a, pour sa part, annoncé que des passagers pourront voyager de Quatre-Bornes à fin décembre 2020. Il s’est dit heureux que la population ait tenu à profiter des voyages gratuits à bord des trains. « Il y a des passagers de tous les âges. Nous sommes fiers pour le pays qu’un tel projet ait pu se concrétiser au bout de deux ans », a-t-il dit. Après la période de gratuité qui va durer jusqu’au 5 janvier 2020 de 7h00 à 19h00, le Metro Express deviendra payant à partir du 6 janvier. Le tarif sera calqué sur celui de l’autobus. Les tickets seront en vente dans toutes les stations.

L’expérience du Métro

Rojamah Payen (64 ans) : «Ti enn bon lexperians.»

À la station centrale de Rose-Hill, Rojamah Payen (64 ans) et sa sœur Mayama (66 ans) sont vêtues de beaux saris. Raison : c’est un grand événement de monter à bord du Metro Express. Mayama affirme : « Nou inn anvi kone kouma sa pase parski zame nou finn voyaz dan metro. Nou abitye get sa dan televizion. Nou pe al fer enn ti letour apre nou retourne. » De nouveau sollicitée à Port-Louis, Rojamah Payen affirme : « Voyaz la ti enn bon lexperians. Metro la enn devlopman pour nou pei. Aster kav aret pran bis, » dit-elle, tout en éclatant de rires.

Dominique : «Je vais y voyager le 28 décembre»

Âgé de 51 ans, Dominique a fait le trajet de Moka pour se rendre à la station centrale de Rose-Hill. Toutefois, il ne voyagera sur le Metro Express que le 28 décembre prochain à 8h00, nous dit-il. Et d’ajouter que c’est « par simple curiosité » qu’il a fait le déplacement sur la station centrale de Rose-Hill pour voir comment cela se passe, entre autres.

Mala : «Nous en avons profité pour faire une sortie en famille»

De Stanley, Mala était accompagnée de sa sœur Baby, de sa nièce Ashmita et de son mari Ajay pour vivre cette expérience du Metro Express. Leur plan était de faire du shopping à Port-Louis. « Enn nouvo moyen transpor ki bien ena lespas. Mo trouv li bien efikas. Lexperians la ti bien agreab, » dit-elle.

Gavi : «Se enn bizou pou Moris»

Gavi a 47 ans. Il faisait le trajet en famille sur le Metro Express, notamment avec sa femme, sa belle-mère et une tante. « Ti bien interesan. Li pou pran inpe letan pou ban vie dimounn adapte ar metro là. Me se enn bizou pou Moris. »

Antonio Clément : «Je revis le passé»

Âgé de 82 ans, Antonio Clément habite Cité La Cure. « En 1959, je travaillais sur le Railway. Aujourd’hui, c’est un véritable plaisir pour moi de voyager sur le Metro Express pour faire un petit tour à Rose-Hill avec mon fils et mon petit-fils. Je suis satisfait de l’expérience, » dit-il tout en redressant sa cravate qu’il portait à l’occasion de ce premier voyage. « Je suis le style de Julien Lepers, » dit-il, dans un éclat de rire.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !