Actualités

Metro Express : réactions des habitants de Barkly

Barkly

Le quotidien des habitants de Résidences Barkly, à Beau-Bassin, a changé après les coups de bulldozer en septembre 2017. Cela fait environ un an que certains habitants ont assisté à la démolition de leur maison à cause du Metro Express. Ils déplorent toujours la façon de procéder des autorités.

Les habitants de Barkly ont toujours en mémoire la grosse mobilisation policière, les bulldozers, les pelleteuses, les maisons détruites sous le regard de leurs enfants. Plusieurs parmi eux ont dû dire adieu à leur maison se trouvant sur les terres de l’État.

La façon de faire des autorités est à déplorer, juge Dimba. Sa maison a été détruite et il habite désormais chez des proches. Bien qu’il ne soit pas contre le développement, les souvenirs du 1er et 2 septembre 2017 restent traumatisants pour ce dernier.

« Je ne suis pas contre le changement et l’amélioration des infrastructures du pays, toutefois, je pense qu’il devrait exister un protocole plus paisible et plus humain. J’ai mal vécu la mobilisation policière, la destruction de ma maison par les bulldozers », relate-t-il. Il exprime son regret pour la disparition du parcours de santé Roland-Armand : « Ce n’est pas un développement positif », précise-t-il.

Ludovic Rangasamy l’a échappé belle. Le Metro Express passera à côté de sa maison. Les inconvénients seront ressentis par sa famille. « Depuis que les travaux ont débuté, les employés du Metro Express travaillent durant la nuit ce qui cause des bruits nocturnes. De plus, il y a le problème de boue et de poussière », relate-t-il.

Ludovic Rangasamy avance que le développement est intéressant, mais il est triste de voir des amis perdre leur toit.