Live News

Metro Express - Prochaines étapes : Quatre-Bornes et Curepipe 

D’ici novembre, le Metro Express reliera Richelieu à Port-Louis. S’ensuivront d’autres phases : d’abord à Quatre-Bornes en septembre 2020, puis à Curepipe en 2021.

Publicité

De la gare de Rose-Hill, la ligne sera étendue vers Belle-Rose en parallèle à l’avenue Victoria. Une station sera installée à l’avenue Victoria. La ligne passera par Belle-Rose avant de rejoindre l’avenue St-Jean à hauteur de la place des taxis en face de la rue Girofliers à côté du marché. 

Les rails seront posés au milieu de l’avenue St-Jean. Il y aura une voie de chaque côté pour les automobilistes : l’une pour ceux allant vers Quatre-Bornes et l’autre pour ceux qui se dirigent vers le rond-point de St-Jean en quittant la ville des fleurs. Trois passages cloutés seront installés de même que des bretelles pour les arrêts d’autobus. Les parkings changeront d’emplacement pour être aménagés en parallèle à la route. 

Metro Express Ltd lancera un appel d’offres pour la construction de la station de St-Jean, aux alentours du magasin Pussy Cat. Les rails passeront par l’échangeur de St-Jean pour rejoindre Trianon et Phœnix. Ils longeront l’autoroute M1 et poursuivront leur parcours pour arriver devant la MITD House et rejoindre ainsi Vacoas. C’est en empruntant l’avenue Sivananda que le métro reliera Vacoas à Curepipe pour s’arrêter à la gare Jan Palach. 

D’ailleurs, les travaux en vue de l’installation des rails ont déjà débuté dans la région de Trianon. De l’autre côté, la construction de l’échangeur de Hillcrest a elle aussi débuté. Celui-ci permettra de dévier le trafic vers l’avenue Hillcrest pour rejoindre le centre de Quatre-Bornes. Le but étant de décongestionner l’avenue St-Jean car le métro passera au milieu de cette voie. 

À Curepipe, l’aire de stationnement des autobus a été construite en face de la gare Jan Palach à la rue Leclezio. La gare sera bientôt démolie pour faire de la place au terminal de Curepipe. De la gare de Rose-Hill à Curepipe, le tracé comptera 11 stations. Des experts de Singapore Corporation Enterprise travaillent sur un plan d’extension des rails vers Ébène. Le gouvernement vise à réduire les embouteillages à la cybercité.

metro

Feeder : un modèle de 30 places favorisé 

En ce qui concerne les feeders, il faudra attendre la finalisation du système. Une réunion technique se tiendra bientôt entre les opérateurs concernés et les techniciens de la National Transport Authority (NTA). Le but : mettre en place les règles, les routes, les heures de déplacement et les types d’autobus. 

Le modèle de feeder de 30 places copié du système mis en place dans la ville de Tianmen en Chine serait envisagé. Une délégation de techniciens mauriciens se rend d’ailleurs en Chine pour examiner le système de déplacement des autobus au moyen d’une charge solaire.

Siddarth Sharma, directeur général de Rose-Hill Transport (RHT), est directement concerné par cette transition. Ce sont plus précisément 10 routes et 23 autobus qui sont concernés, confie-t-il. Il attend la réunion technique pour être fixé.  

Pour l’heure, dit-il, RHT possède deux autobus électriques qui seront utilisés comme feeders. Avec l’aide annoncée par le gouvernement, elle pourra remplacer sa flotte de feeders par des véhicules électriques. 

Car, selon le ministre du Transport Nando Bodha, il faut que les feeders soient des autobus électriques. Il parle de modernisation de l’industrie pour en faire un secteur eco-friendly.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !