Actualités

Metro Express : entre confusion et engouement 

Le lancement commercial du Metro Express a eu lieu le vendredi 10 janvier. Verdict de cette première journée de tarification ? Outre le grand nombre de gens qui attendaient pour acheter leur ticket, on pouvait constater que le public en était encore à la phase d’apprentissage en ce qui concerne les feeder buses vers et depuis les stations. 

Certains étaient confus, ne sachant pas quel feeder bus prendre pour atteindre une station. Les lignes sont redistribuées et par peur de se perdre, certains préfèrent attendre que le système entre bien dans les mœurs avant de prendre les feeder buses et le métro. En attendant, ils prennent l’autobus. « Nous ne savons pas comment fonctionne les feeder buses », lance Clara, employée de la finance, à Ébène. 

Toutefois, vendredi, Metro Express Ltd (MEL) a eu un bon retour sur l’engouement pour le métro. Les chiffres sur le nombre de passagers ayant pris le métro le vendredi 10 janvier sont en train d’être compilés et analysés, de même que le nombre de billets vendus. En attendant, les estimations sont rassurantes. Le métro a démarré ses opérations à 6 heures avec quatre trains en opération. 

Selon nos renseignements, les estimations des observateurs du MEL soulignent qu’aux heures de pointe (soit entre 8 heures et 10 heures), les quatre trains ont opéré avec, en moyenne, 1 000 à 1 200 passagers par heure (ce qui fait 250 à 300 passagers par train par heure). Durant la journée, les trams ont opéré avec, en moyenne, 900 passagers par heure. Toutefois, les chiffres officiels seront communiqués dans les jours à venir, car il faudra faire le tri entre les voyageurs qui bénéficient de la gratuité et ceux qui paient leur trajet. 

À la sortie des bureaux, chaque train a transporté entre 150 et 200 passagers, la grande majorité des voyageurs étant des travailleurs. Pour certains, le métro est un moyen de transport plus rapide pour rentrer. « 25 minutes pour rejoindre Rose-Hill au lieu d’une heure. Je préfère largement prendre le métro », confie Neety, une fonctionnaire travaillant à Port-Louis.

Le Park and Ride est prêt  

MEL viendra bientôt avec le service Park and Ride. Le parking de Coromandel est prêt. Il peut accueillir 200 véhicules. Les passagers du métro pourront y déposer leurs voitures avant de prendre le tram. Le tracé comptera, dans un premier temps, quatre espaces de ce type, incluant celui de Coromandel. Ces parkings pourront abriter 800 voitures au total. Dans les semaines à venir, les modes de fonctionnement et les services de ces espaces de parking seront définis.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !