Live News

Métiers des Tic : l’édition 2021 du programme Seeds for the Future lancée

La promotion mauricienne de 2019 de Seeds for the Future a pu se rendre en Chine.

Le programme de perfectionnement aux métiers des Tic pour les étudiants mauriciens, Seeds for the Future, reprend du service en 2021. Huawei est l’initiateur du projet. 

Huawei Technologies lance l’édition 2021 de son programme Seeds for the Future. Il ne reste plus beaucoup de temps aux jeunes Mauriciens intéressés pour s’inscrire. En effet, la date limite pour s’enregistrer est le lundi 26 juillet 2021. 

Seeds for the Future est un programme international de Huawei, permettant à des jeunes du monde entier, dont des Mauriciens, de se perfectionner dans les métiers du secteur des Technologies de l’information et de la communication (Tic) et éventuellement d’entamer un carrière au sein de la multinationale chinoise. Le programme est ouvert aux étudiants en dernière année d’ingénierie ou dans les Tic. 

Les jeunes sélectionnés bénéficieront d’un stage de six mois au sein de Huawei Technologies. à  travers ce stage, ils seront exposés aux métiers des Tic et obtiendront une formation ainsi que des séances de coaching. Certains stagiaires pourront également se voir offrir des opportunités de carrière chez Huawei à l’issue du stage.

« De mon voyage au siège de Shezhen (en Chine) à mon stage au bureau local de Huawei, mon parcours en tant que seed a été marqué par d’incroyables étapes. J’ai connu l’expérience d’immersions culturelles profondes, pour lesquelles je suis reconnaissante », raconte Girvana Ramanna, bénéficiaire du programme Seeds of the Future en 2019 et maintenant ingénieure chez Huawei Technologies.

Le programme Seeds for the Future a vu le jour en 2008. Il a été introduit en Afrique en 2014, quand 2 000 étudiants de 25 pays du continent, dont Maurice, en ont bénéficié. Huawei annonce qu’une enveloppe de 150 millions de dollars, soit environ Rs 6,46 milliards, sera débloquée pour les cinq prochaines années dans le cadre du programme. 

« L’Afrique a la population la plus jeune du monde. Ces jeunes sont la plus grande ressource du continent pour alimenter l’économie à l’avenir. Huawei s’associe aux gouvernements africains, aux instituts d’enseignement et à l’industrie pour doter les futurs dirigeants des connaissances les plus récentes et les plus élevées, ainsi que pour leur offrir des opportunités de les appliquer pour un meilleur avenir du continent », commente Yang Chen, vice-présidente de Huawei pour l’Afrique subsaharienne. 

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !