Live News

Messe du 1er février : « L’histoire de l'esclavage n'est pas une histoire de victimisation mais de résilience et de résistance »

« L’histoire de l'esclavage n'est pas une histoire de victimisation mais de résilience et de résistance ». C’est le message du père Alain Romaine lors de son homélie à l’occasion de la messe dite en mémoire des esclaves ce samedi 1er février en l'église Saint-Sacrement à Cassis à l’occasion du 185e anniversaire de l’abolition de l’esclavage. 

Lors de son homélie, il a mis l’accent sur la création d’un musée de l’esclavage, attendu depuis des années.  

Selon le père Romaine, ce musée «permettra au peuple de réconcilier avec son histoire et sa réalité».

Il a aussi souligné «ki nou ena 1 rol sakre pou fer memwar de rezistans ek rezilians. Sa mize la bizin vinn enn lieu sakre. Bann zeness kreol bizin ena enn rol inportan pou zue». 

A savoir que le thème retenu pour cette cérémonie est : «mize lesklavaz fer memwar pou nou avanse».

La messe a été présidée par le cardinal Maurice Piat. Elle s'est déroulée en présence de plusieurs personnalités, dont le Premier ministre, Pravind Jugnauth, le président de la République, Pradeep Roopun, le vice-président de la République, Eddy Boissezon, le Premier ministre adjoint, Ivan Collendavelloo, le ministre des Arts et du Patrimoine culturel, Avinash Teeluck, d’autres ministres et des membres de l’opposition.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !