Actualités

Messages incendiaires sur les réseaux sociaux : le PM souhaite des règlementations internationales

pravind Le PM a condamné sans réservr ceux qui tentent de créer des tensions.

L’unité nationale ainsi que les fauteurs de trouble qui sont en train de tout mettre en œuvre pour menacer l’harmonie sociale ont été largement abordés par les différents orateurs qui ont pris la parole, mercredi, dans le cadre de l’Eid Milan Party à Plaine-Verte.

Les tensions raciales qui menacent le pays ont été largement abordées par le Premier ministre, Pravind Jugnauth, qui participait, mercredi, à l’Eid Milan Party à la Sunni Razvi Society à Plaine-Verte, Port-Louis. « Certaines personnes essayent de créer des tensions dans le pays et des lieux de culte ont été endommagés. Nous condamnons sans réserve ces actions », a-t-il déclaré. Évoquant également les propos tenus sur les réseaux sociaux, le chef du gouvernement a affirmé que certains messages « pe rode montre ki ena kominote pe atak la kominote mizilman ». Ainsi, outre le fait que de telles pratiques sont sévèrement condamnées par le gouvernement, Pravind Jugnauth est d’avis que des actions sont nécessaires. Cela s’annonce toutefois complexe, car « certaines choses sont en dehors du contrôle des autorités ». Pravind Jugnauth dit souhaiter qu’il y ait prochainement des réglementations au niveau international pour mieux contrôler l’usage des réseaux sociaux.

xavier
XLD a demandé qu’on ait des considérations pour les travailleurs étrangers.

Le chef du gouvernement a par ailleurs rendu hommage à l’Arabie saoudite pour son soutien à Maurice à travers des fonds qui aideront notamment à financer la construction d’un nouvel hôpital pour les yeux. Il a également soutenu que le présent gouvernement a tenu ses promesses concernant l’ouverture d’une ambassade dans ce pays. « On a tenu notre promesse », a-t-il dit et a, dans le même souffle, annoncé l’ouverture d’un consulat mauricien à Djeddah le 15 juin prochain et que l’Arabie saoudite ouvrira un consulat à Maurice.

Le leader de l’opposition, Xavier-Luc Duval, qui a également pris la parole lors de cet évènement, a pour sa part affirmé qu’il faut sévir contre ceux qui menacent de mettre en péril l’harmonie sociale du pays. « Le mauricianisme doit primer et il faut combattre la discrimination », a-t-il insisté.  Le leader du Parti mauricien social-démocrate a également plaidé en faveur des travailleurs étrangers et plus particulièrement les Bangladeshis. « L’heure n’est-elle pas venue pour un sursaut national vis-à-vis des travailleurs étrangers ? » s’est-il demandé. Le chef de file de l’opposition a également déclaré que quelque 24 800 Bangladeshis vivent à Maurice et travaillent dans des secteurs qui sont durs et où ils sont mal payés. Le président de la République par interim, Barlen Vyaoppory, a, pour sa part, affirmé qu’il assumera ses responsabilités en vue de protéger le vivre ensemble.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !