Magazine

Menuiserie : travailler le bois n’intéresse pas les jeunes

Les meubles, si indispensables pour la décoration intérieure d’une maison, y compris des canapés, ne sont pas si faciles à fabriquer, à en croire Saleem Khan Boodhoo de SKB Sofa Maker. Son atelier se situe à l’angle des rues La Paix et Alma. Ce secteur souffre, selon lui, d’un manque aigu de main-d’œuvre, puisque les jeunes ne tiennent nullement à prendre la relève.

Il travaille le bois et le cuir ainsi que d’autres matières premières depuis 40 ans environ. Il avait commencé à fréquenter un atelier depuis l’âge de 15 ans. Il estime qu’il n’y a pas de comparaison possible entre faire un boulot, rechercher un boulot et s’y consacrer. Les jeunes d’aujourd’hui sont assez réticents à répondre à ces trois critères.

Tout cela pousse à croire que le secteur de la menuiserie va aussi solliciter de la main-d’œuvre étrangère. Ce qui serait dommage...

Le Week-end FoU FoU FOU