Live News

Menace de grève : les permis des stations-service risquent d’être révoqués, prévient Ashit Gungah 

Le ministre du Commerce durcit le ton. Ashit Gungah affirme que les gérants des stations-service verront leurs permis d'opération être révoqués s’ils mettent à exécution leur menace de grève le 11 novembre. 

«Une clause du permis d'opération fait mention que le 'licencee', soit les 'retailers', 'shall keep their stations opened on weekdays’ de 6 heures à 20 heures. Et, les dimanches ainsi que les jours fériés, les stations-service doivent obligatoirement rester ouvertes entre 6 heures et midi. Au cas contraire, des actions peuvent être prises contre les gérants. Leurs permis risquent d’être révoqués. J’espère qu’ils reviendront à de meilleurs sentiments », a déclaré Ashit Gungah sur Radio Plus ce lundi après-midi 29 octobre. 

La réaction du ministre du Commerce fait suite à la menace des membres de la Petrol Retailers Association (PRA) de ne pas opérer le 11 novembre en guise de protestation. Ils déplorent que le gouvernement fasse la sourde oreille à leur demande de révision de leur marge de profits.

Ashit Gungah appelle au bon sens des gérants des stations-service en rappelant le contrat qu'ils ont signé avec la National Transport Authority.  

Malgré la déclaration du ministre du Commerce, la PRA maintient que ses membres seront en grève à partir du 11 novembre si les autorités n’augmentent pas leur marge de profits. 

Bhim Sunassee, le président de l’association, n’écarte pas la possibilité d'une grève de la faim. 
«Je ne sais pas sur quelle disposition de la loi, le ministre Gungah se base-t-il pour dire que les permis seront révoqués si nous entamons une grève. Kouma dir li pe met saret divan bef. Il est en train de menacer les gérants alors que le Premier ministre n’a pas encore réagi sur ce sujet. Je ne comprends pas l'attitude du ministre. J’espère que le bons sens va prévaloir. Nou atan nou gete aster », explique Bhim Sunassee.

Il ajoute qu'une lettre a été envoyée au Premier ministre ce lundi pour solliciter une rencontre avec lui pour discuter des griefs de l'association. 

Maurice compte 151 stations d’essence, dont 125 sont affiliées à la PRA.

Related Article
  • Made for more