Politique

Même ‘under protest’ : le MMM ne compte pas soutenir la proposition gouvernementale

paul berenger

La réforme électorale telle que préconisée dans un  document émanant de la majorité gouvernementale et qui aurait atterri entre les mains de Paul Bérenger semble être vouée à l’échec. Le Mouvement militant mauricien ne la votera pas, même «under protest».

Le leader du MMM n’est pas d’accord avec le projet de réforme électorale proposé par le gouvernement. Selon Paul Bérenger, la formule privilégiée par le gouvernement recommande un système de First Past the Post assorti d’un repêchage similaire au Best Loser System. Paul Bérenger animait une conférence de presse au restaurant Flying Dodo à Bagatelle.

Samedi dernier, le leader du MMM était en faveur de la proposition de réforme. Sa prise de position de mercredi est venue anéantir toute possibilité de réforme, tout au moins celle envisagée actuellement par l’Hôtel du gouvernement. Car, à ce jour, la majorité gouvernementale ne dispose pas du nombre de voix requis, soit 53, pour amender la Constitution.

Pas comme à rodrigues

Selon Paul Bérenger, le repêchage envisagé par la majorité est une provocation envers l’électorat qui a rejeté un candidat.

Le point litigieux a, toujours, été le Best Loser System. Le MMM préconise un Parlement avec 60 élus au suffrage universel et 20 selon la formule de représentation proportionnelle. Paul Bérenger soutient qu’avec ce système, toutes les composantes de la société mauricienne seraient représentées au Parlement. Les députés désignés selon la formule de représentation proportionnelle seront choisis à partir d’une liste déposée par le parti avant les élections.

Face à la presse, Paul Bérenger avait sous les yeux un document qui, selon lui, a fuité du gouvernement. Il indique avoir obtenu ce document « d’une des cuisines et d’une personne responsable du dossier au gouvernement.»  Paul Bérenger affirme que ce document parle de 63 élus directs, 12 élus à la proportionnel et six  ou sept repêchés. Le dernier volet sera l’équivalent du Best Loser, explique le leader du MMM.

Pour Paul Bérenger, 12 élus selon la formule de représentation proportionnelle est faible.  Il maintient que « certaines personnes ne sont pas rassurées par
cette mesure.»

Le leader du MMM a repoussé les craintes exprimées par  sir Anerood Jugnauth à la lumière de la majorité étriquée sortie des dernières élections des membres de l’Assemblée régionale de Rodrigues.

Selon les renseignements dont dispose Paul Bérenger, le gouvernement rendra public demain un nouveau document qui sera quelque peu différent de celui qui est en possession du MMM. Le prochain document sera analysé par le comité central du MMM vendredi soir et sera commenté à son congrès de dimanche.

Jouer Mega Millions