Magazine

Meilleur Barista de l’île 2019 - Siveshni Gopaul : la fée du café

Siveshni Gopaul excelle en tant que barista.

On peut dire que l’année 2019 est un bon cru pour Siveshni Gopaul, 20 ans, qui a remporté le titre de Meilleur Barista de l’île 2019.

Servir un bon café est tout un art, celui du barista. Cappuccino, latte, macchiato, ristretto… Chaque variante de l’espresso requiert un savoir-faire minutieux. Et Siveshni Gopaul excelle en la matière. La preuve, ils étaient vingt et un à concourir pour le titre et c’est la jeune Siveshni Gopaul, barmaid à l’hôtel Victoria, qui compte moins de deux années  d’expérience dans le métier, qui a remporté la palme. La finale de cette compétition nationale, coorganisée par le Tourism Employees Welfare Fund (TEWF) et la marque de café Aromara, s’est tenue le mercredi 6 novembre, à l’hôtel Victoria Beachcomber, à Pointe-aux-Piments. Les deuxièmes et troisièmes prix ont été remportés par Manishing Ramchurn et Kaynath Golamaully, tous deux de l’hôtel Cannonier.

Les finalistes étaient appelés à réaliser en douze minutes quatre espressos et quatre cappuccinos en maîtrisant technique et créativité.

« Ce n’était pas facile, car il y avait plusieurs éléments à prendre en considération durant la préparation d’un cappuccino, notamment le montage du lait, sans oublier la température qui joue un rôle important pour assurer le juste équilibre », explique cette habitante d’Arsenal.

Si Siveshni Gopaul porte fièrement son tablier de barista, pourtant c’est de la toge qu’elle rêvait quand elle était jeune.

« Je rêvais de devenir avocate, mais je n’ai pas pu entreprendre des études dans ce domaine. Cependant, je ne regrette pas de m’être lancée dans l’hôtellerie », confie-t-elle.

En effet, après ses études secondaires, elle cumule les petits boulots, avant d’intégrer l’équipe de bar ‘waitress’ à l’hôtel Canonnier. Elle avait alors 18 ans.

« J’étais subjuguée quand je voyais les barmans à l’œuvre. J’ai commencé à m’y intéresser et je me suis dit que j’allais me lancer », raconte-t-elle.

Les formations prodiguées par Avinash Bhantooa de Selected Imported Product Limited (SIP), une société du groupe Oxenham, à l’hôtel, encouragent la jeune femme à aller de l’avant. Elle persévère, ose et enchaîne la pratique. Il y a six mois de cela, elle rejoint l’hôtel Victoria et, grâce à  ses compétences, elle décroche un poste de barmaid. Encouragée par ses pairs, elle participe à plusieurs concours et en 2018, elle se classe sixième au concours de Barista et troisième du concours ‘Beautiful Cocktail’.

Si elle connaît l’univers du café sur le bout des doigts, elle manie aussi shaker et autres cuillères à mélange derrière le zinc à merveille. D’ailleurs, elle prépare ses propres breuvages qui sont très appréciés par les clients.

« Je prépare mes propres cocktails et ce qui me plaît le plus, c’est quand les clients en redemandent. » Avec le sacre de meilleure barista en poche, elle compte poursuivre sur cette lancée. « Ce prix m’a inspiré pour repousser les frontières des saveurs. Je suis impatiente de gagner en expérience. »

Le prix qu’elle a décroché lui permettra de se perfectionner davantage. SIP, sponsor principal du concours, lui a remis un billet d’avion pour l’Italie où elle suivra un stage de formation de trois jours à l’Italian Barista Lab (IBL). Il s’agit du centre de formation de la maison Torrefazione Goriziana, dont le café est commercialisé à Maurice par SIP sous la marque Aromara.  

siveshni

Ivo Filigi, Quality Manager de la maison italienne Torrefazione Goriziana et président du jury

Master Barista et formateur de l’Italian Barista Lab, Ivo Filigi a développé depuis cinq ans un partenariat avec SIP. La veille du concours, il a animé à l’intention des finalistes un atelier pratique à l’issue duquel il en a sélectionné dix.

« Nous voulons créer les conditions qui favoriseront le développement du barista, mais aussi le développement de la culture du café dans toute l’île. Cela passe par une parfaite connaissance des matières premières, le café et le lait, de bonnes bases techniques pour savoir les transformer en un produit beau et de qualité où toutes les caractéristiques du café seront préservées, avec une bonne maîtrise des équipements et beaucoup de pratique encadrée », explique-t-il.


Création d’un programme de formation continue pour les baristas

Le partenariat entre l’Italian Barista Lab et SIP est appelé à se consolider en 2020. Frédéric Oxenham, CEO de SIP, a annoncé la création d’un programme de formation continue pour les baristas à partir de l’année prochaine.

« Notre industrie touristique mérite une excellente culture du café. Nous sommes en discussion avec notre partenaire italien pour créer un cursus et des certifications par niveau, afin de contribuer au perfectionnement de ce métier. Ivo viendra régulièrement à Maurice les encadrer et valider leur progrès », dit-il. 

Il a également annoncé une révision de la formule de ce concours. Il souhaite en faire l’aboutissement d’une série de mini-compétitions que SIP organisera régulièrement au cours de l’année au sein des hôtels clients d’Aromara. 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • Festival International Kreole 2019