Live News

Meera Ramphul : la nouvelle Miss UoM

Elle bénéficie du soutien de sa maman et de ses deux sœurs.

L’Université de Maurice (UoM) a une nouvelle ambassadrice. Elle se nomme Meera Ramphul. Cette habitante de Camp-de-Masque, qui n’en revient toujours pas, met l’accent sur l’importance de l’accès à l’éducation.

La finale de Miss University of Mauritius (UoM) a eu lieu le vendredi 18 décembre 2020. Organisé par Rays Club, ce concours est composé de deux catégories, Mister UoM et Miss UoM qui compte huit finalistes. La nouvelle Miss UoM est Meera Ramphul. Plus d’une semaine après, elle a toujours du mal à croire qu’elle a remporté la couronne.

Actuellement en troisième année de génie civil, Meera Ramphul relate qu’elle hésitait à envoyer sa candidature au concours Miss UoM, même si elle rêvait d’être sur scène. « Depuis ma première année, j’ai vu les finalistes défiler avec aisance sur scène. J’étais émerveillée, mais j’étais trop timide pour me présenter », se souvient cette habitante de Camp-de-Masque. Quand le formulaire pour l’édition 2020 a été disponible, elle était indécise, mais sa meilleure amie, Heshita Ramtohul, l’a encouragée à le remplir. Elle a attendu la date limite pour envoyer son formulaire. Quelque temps après, elle a été agréablement surprise d’apprendre que sa candidature avait été retenue.

Qui ne tente rien n’a rien. J’ai répondu aux questions sans pour autant imaginer que j’allais faire partie des huit finalistes.»

« Qui ne tente rien n’a rien. J’ai répondu aux questions sans pour autant imaginer que j’allais faire partie des huit finalistes chez les filles, car plus d’une centaine d’étudiants avaient postulé », relate notre interlocutrice. Deux jours après l’entretien, elle a commencé à se préparer. Pendant plus d’un mois, elle a participé aux répétitions qui avaient lieu tous les jours de 15 h 30 à 17 h 30 durant plus d’un mois. « Le soir, à la maison, j’étais trop fatiguée pour faire mes devoirs et les révisions, mais ma maman et mes deux sœurs m’ont soutenue », dit la benjamine de la famille.

Elle indique que chacune des sept finalistes avait le potentiel de remporter la couronne et l’écharpe de Miss UoM. « Quand on a annoncé mon nom dans le Top 4, je n’y croyais pas. On devait ensuite répondre aux questions du jury et on m’a demandé si j’avais le pouvoir de changer une chose, quelle serait-elle et comment mon choix pourrait bénéficier à l’humanité », se remémore Meera Ramphul. À cette question, elle a répondu qu’elle voudrait que tout le monde ait accès à l’éducation, car c’est la clé du succès. Elle a aussi parlé de la protection de l’environnement et de la promotion du développement durable.

Trois titres

En sus d’avoir é♪té élue Miss UoM, Meera Ramphul a remporté trois autres titres, en l’occurrence Miss Talent, Miss Popular et Miss Elegance. Elle explique que l’épreuve Miss Talent a eu lieu quelques jours avant la finale. Son ami, Alexandra To Chun Chong, et elle ont co-écrit un poème. Puis, elle a mis sa voix sur les mots avant d’élaborer une chorégraphie sur les paroles. Trois jours avant la finale, la photo de chaque finaliste a été publiée sur Facebook et Instagram. Elle a reçu 2 853 « likes » sur les deux réseaux sociaux. Meera Ramphul a donc remporté le plus grand nombre de voix et a été désignée Miss Popular. Elle remercie ses amis qui l’ont soutenue.

Son rêve

Meera Ramphul a fait sa scolarité au Droopnath Ramphul State College de Calebasses. Après ses résultats du Higher School Certificate (HSC), elle a décidé de concrétiser son rêve d’enfance, celui de devenir ingénieur. Elle a ainsi entamé des études dans cette filière à UoM. Outre la lecture, elle aime jouer au volley-ball. Elle a d’ailleurs fait partie de l’équipe représentant son collège aux compétitions intercollèges. Son rêve est de voyager, d’aller à la rencontre des diverses cultures du monde et découvrir leur cuisine. 

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !