Actualités

Médine vs Syndicat des Sucres : une médiation proposée

La compagnie sucrière Médine et le Syndicat des Sucres se sont assis à la table des négociations la semaine dernière à l’initiative de Mahen Seeruttun, ministre de l’Agro-industrie. Différentes propositions ont été faites par les deux parties, selon des sources concordantes. Ces propositions doivent maintenant être examinées par les conseils d’administration des deux entités en litige. Le Syndicat des Sucres a suggéré que le paiement du sucre raffiné à Médine se fasse à un prix intérimaire à condition que la compagnie sucrière ne fasse pas appel à la justice et retire sa demande d’injonction, selon Kreepalloo Sunghoon, qui assume la présidence du Mauritius Sugar Syndicate. La proposition de nommer un médiateur a aussi été évoquée au cours de la réunion.

Médine avait un accord avec sa concurrente Omnicane jusqu’au 30 septembre 2015 pour le raffinage du sucre car elle ne possède pas de raffinerie. À l’issue de cet accord, le Syndicat des Sucres est entré en jeu comme intermédiaire entre Médine et les autres compagnies sucrières dans l’objectif de raffiner son sucre. Mais le prix proposé par l’organisme ne convient pas à la compagnie, d’où le litige.

« À la fin du contrat, on devait trouver un prix pour le sucre raffiné. Mais la firme PricewaterhouseCoopers, qui doit établir ce tarif, n’a pas encore remis son rapport. Sans contrat en cours, Omnicane a cessé de payer. Le conseil d’administration du Syndicat des Sucres se réunit, le jeudi 27 octobre, pour passer en revue les propositions faites lors de la réunion. On décidera alors de la voie à suivre. Je suis confiant de trouver une solution au plus vite », explique Kreepalloo Sunghoon dans une déclaration téléphonique au Défi Quotidien.

Contacté, Dany Giraud, Chief Executive Officer de Médine, n’a pas souhaité faire de commentaires. Il a seulement indiqué que la réunion était cordiale et que Médine reste ouverte au dialogue.

  • Coronavirus

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • SMP