Actualités

MBC : le syndicat sort ses griffes contre son directeur général

Les membres du syndicat de la télévision nationale en ont marre des agissements de leur directeur général Beejaye Ramdenee. « Manque de sérieux, la promotion de conflits internes et des relations industrielles conflictuelles… » Ce sont certains reproches des membres de la Mauritius Broadcasting Corporation Staff Association, affiliée à la ‘Federation of Civil Service and Other Unions’, adressés au management de la MBC.

Dans une correspondance envoyée au directeur général le 11 février 2020, le syndicat reproche à la direction d’avoir tenu des propos, à travers des déclarations de presse, qui ont induit en erreur les employés sur la véritable situation prévalant à la MBC. Selon cette lettre, les propos de Beejaye Ramdenee qui mettent l’accent sur d’excellents rapports avec les employés sont inexacts. Ainsi, le syndicat se dissocie totalement de tels propos.

Quant aux problèmes industriels, le syndicat explique qu’il y a 29 points en litige entre eux. Les signataires de cette lettre expliquent que la position adoptée par le DG lors d’une réunion tenue le 4 février 2020 semblait être un pas en avant car il avait montré son intention de régler les différents points de discorde. Cependant, jusqu’à présent, le syndicat note un certain manque d’intérêt pour rejoindre les actes aux paroles.

Autre contentieux : les exercices de promotion à la MBC.  « L’union n’a jamais été d’accord pour des exercices de promotion au cas par cas. Nous dénonçons cette tentative d’induire en erreur les employés et de promouvoir les conflits internes », explique un porte-parole du syndicat.

Contacté, le directeur de la MBC, Beejaye Ramdenee, s’est dit étonné de l’existence de cette lettre. « Je n’ai pas reçu de correspondance, et elle se trouve déjà dans les salles de rédaction », répond le directeur général. Cependant, il réaffirme avoir expliqué aux membres du syndicat que les points de discorde seront vite réglés. Ce sont des problèmes qui existaient bien avant qu’il n’assume ce poste, explique Beejaye Ramdenee. Toutefois, dit-il, cela prend du temps à cause des procédures. Au sujet de l’exercice de promotion, il affirme avoir expliqué aux employés de la MBC que les promotions seront basées sur le critère de la méritocratie. Sa devise, dit-il, est putting people first. Les ressources humaines sont sa priorité.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !