Actualités

MBC : Beejaye Ramdenee démissionne de son poste de directeur général

Beejaye Ramdenee L’ex-DG de la MBC dit partir pour des «raisons personnelles».

Beejaye Ramdenee, n’est plus directeur de la Mauritius Broadcasting Corporation (MBC). Il a soumis sa lettre de démission le mardi 25 février 2020. Une démission qui a pris effet dans la matinée du mercredi 26 février 2020. 

Dans sa lettre de démission, il évoque des « raisons personnelles » comme motif de départ. Joint au téléphone, Beejaye Ramdenee n’a pas souhaité faire plus de commentaires au sujet de ce départ prématuré, car son contrat devait techniquement arriver à terme en août 2020. Il a ainsi passé un peu plus de six mois à la tête de la corporation. Face à nos interrogations, Beejaye Ramdenee balaie aussi d’un revers de main les rumeurs à l’effet qu’il aurait soumis sa démission à cause des problèmes internes à la MBC depuis quelque temps. Des problèmes liés à la frustration des employés. Selon certaines sources, Beejaye Ramdenee n’était plus en odeur de sainteté au sein de la majorité des employés, ce pour plusieurs raisons.

Le premier grief est sa décision de donner carte blanche aux chefs de département qui, par la suite, auraient fait la pluie et le beau temps. Une situation qui avait été étalée par une journaliste dans le public début février. Elle avait consigné une plainte contre son supérieur hiérarchique à la police où elle dénonce une situation invivable, des propos insultants et un dénigrement constant. Il y aurait eu aussi des traitements de faveur pour certaines personnes, ‘placées sur un piédestal’.

Autre décision pour laquelle Beejaye Ramdenee se serait attiré les foudres des employés : le retour de Jacques Maunick comme consultant. Tous ou presque se seraient ligués contre sa venue et ses cours de formation, qui, lui reprocherait-on, sont devenus l’occasion pour lui de rabaisser tout le monde, explique une source à la MBC.

Beejaye Ramdeenee serait aussi devenu la bête noire du syndicat de la corporation. Dans une correspondance, datée du 11 février 2020, les membres de la MBC évoquaient un « manque de sérieux, la promotion de conflits internes et des relations conflictuelles » en commentant les agissements de Beejaye Ramdenee. Des allégations qui avaient aussi été rejetées par le principal concerné.

  • Coronavirus

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • SMP