Défi Zen

Mayuree Lobin, Miss Tourism World 2019 - 2020 : «Je suis honorée de représenter la beauté de mon île»

La Miss Tourism World est fière d’avoir eu l’occasion de défendre le quadricolore sur une plateforme internationale.

Samedi 5 octobre 2019, Mayuree Lobin a été élue Miss Tourism World au concours de Miss Mauritius 2019 - 2020. Elle ne s’y attendait pas, car elle se présentait pour la première fois à un concours de beauté. Mayuree Lobin conseille aux filles de ne pas se fier aux apparences que certaines personnes projettent sur les réseaux sociaux. 

Un sourire angélique rehausse ses yeux en forme d’amande. Mayuree Lobin respire la simplicité. Âgée de 23 ans, elle est l’actuelle Miss Tourism World. Cette habitante de Cassis confie qu’elle ne s’est jamais imaginée dans un concours de beauté. « Même si mon entourage me disait que j’avais les qualités requises pour être une des candidates potentielles à Miss Mauritius, je n’y croyais pas. Mes deux soeurs et ma maman m’ont convaincue de soumettre mon application », confie la benjamine de la famille. 

Sa candidature est retenue et elle enchaîne avec les répétitions. Le soir de la finale, elle ne s’attendait pas à décrocher le titre de Miss Tourism World et encore moins se hisser jusqu’au Top 6. « J’étais agréablement surprise. Comme c’était ma première participation à un concours de beauté et je n’avais pas d’expérience dans ce domaine, je ne m’attendais pas à avoir une couronne, mais je suis très contente de ce que j’ai pu accomplir », dit-elle. 

Le concours de Miss Mauritius l’a aidée à renforcer sa confiance en soi. « Depuis ma participation, les gens me reconnaissent là où je passe. Cela fait chaud au coeur », dit Mayuree Lobin, plus que jamais motivée à représenter Maurice sur la scène internationale. 

« Le tourisme est un des piliers importants de notre économie. Je suis honorée de représenter la beauté de mon île et de mettre en avant ses atouts pour contribuer à développer davantage notre économie. Cela représente une fierté et une importante responsabilité. Je souhaite aussi que mes parents soient fiers de moi », dit la jeune femme. 

Croyez en vous et en vos compétences pour réaliser vos rêves et réussir votre vie.»

Il ne se passe pas un jour sans qu’elle ne se concentre sur le développement de ses compétences. « La date de la finale internationale n’a pas encore été fixée. L’épidémie de coronavirus peut avoir un impact sur la tenue des différents concours de beauté sur le plan international. Attendons voir, mais cela ne m’empêche pas pour autant à suivre mon régime, de pratiquer mes exercices et de prendre soin de mon apparence », dit-elle. 

D’ailleurs, Mayuree Lobin explique que la définition de la beauté va au-delà de l’apparence physique. Être belle signifie aussi être gentille, cultiver de la compassion, respecter l’autrui et ne pas nuire à l’environnement. « Nos qualités contribuent à nous rendre belles », dit-elle. Ainsi, la Miss Tourism World conseille aux filles de ne pas se fier aux belles images que les autres publient d’elles sur les réseaux sociaux. 

« Tout ce qu’on voit sur les réseaux sociaux ne reflète pas toujours la réalité. À chacun sa définition de la beauté, mais cela ne veut pas dire que vous êtes moins belle qu’une autre. Croyez en vous et en vos compétences pour réaliser vos rêves et réussir votre vie. L’amour-propre est très important, surtout pour se sentir bien dans sa peau. Si je m’aime, je pourrai aimer les autres » , indique-t-elle. 

Mayuree Lobin a fait sa scolarité au Jean Marie Frank Richard State Secondary School à La Tour Koenig (Girls). Elle a opté pour les langues en HSC. Elle rêvait d’être hôtesse de l’air ou pratiquer un métier dans l’événementiel. Elle détient un diplôme en Travel & Tourism - IATA (International Air Transport Association). Puis, elle a travaillé au Hennessy Park Hotel à Ébène pendant une année. Elle est actuellement dans le département import/export de la compagnie Heat. 

Parmi ses passe-temps figurent les sorties entre amis, les road trips et les plantes. Elle confie que depuis toute petite, elle aime planter des cactus.

« Souvent les gens pensent que le cactus a des épines et ne peut être cultivé chez soi. Le cactus est une belle plante qui nécessite peu d’entretien et représente la force. J’ai un cactus de plus de deux mètres chez moi », relate Mayuree Lobin.

Elle ajoute que sa maman lui manque. « Ma mère est en Italie. Une de mes soeurs est aussi à l’étranger. J’aurais aimé passer quelque temps avec ma maman », conclut Mayuree Lobin.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !