Live News

Mauvaise surprise pour une cliente : le meuble livré n’était pas en bon état 

La porte du meuble s’est déboîtée.

Lizette K., une habitante de Petite-Rivière, raconte qu’elle a acheté une jeannette qui comprend aussi un meuble avec trois portes et trois tiroirs le 3 juillet 2019 au coût de Rs 4 700. Selon ses dires, la livraison a été faite un mois et demi après l’achat. « Le meuble livré n’était pas neuf. On aurait dit qu’il avait déjà été utilisé auparavant. Les livreurs n’ont fait que déposer le meuble et ils sont ensuite partis. Il n’y avait aucun document à signer », explique Lizette. 

Lizette K. indique qu’elle est allée  se plaindre au magasin et on lui a promis de le réparer, mais ils ne sont jamais venus, avance la cliente. 

« Il y a quelque temps, la porte du meuble s’est déboîtée. Je suis retournée au magasin samedi et lorsque je leur ai fait part du problème, j’ai appris que je devais payer Rs 700 pour le transport du meuble. Je n’ai pas accepté », avoue Lizette. « Pourquoi dois-je payer un transport pour qu’ils récupèrent un meuble de mauvaise qualité qu’ils m’ont eux-mêmes livré ? », se demande-t-elle. Lisette ajoute qu’elle n’a pas pu vérifier le meuble lorsqu’il a été livré chez elle parce que la livraison a été faite durant la nuit. 

Amrita Guness, officier à la Consumer Affairs Unit, explique qu’un consommateur a des droits, mais aussi des responsabilités. 

« Un magasin n’a pas le droit d’imposer au consommateur la livraison d’un produit durant la nuit. De plus, le client avait comme devoir de vérifier le produit au moment de la livraison », explique Amrita Guness. 

Elle ajoute que lorsque le consommateur signe le papier de livraison, c’est en quelque sorte l’acceptation du produit avec toutes les conditions attachées et éventuellement des défauts s’il y en a. 

Amrita Guness conseille à la dame de consigner une plainte en téléphonant au 2068070 ou au 185. « Nous ne cessons pas de le dire dans toutes nos campagnes, le client n’a pas d’obligation d’accepter un produit le soir. Il est celui qui paie, il a le droit de refuser une livraison et de demander aux livreurs de retourner une prochaine fois si l’heure n’est pas convenable », informe Amrita Guness.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !