Live News

Mauritius Turf Club : le centre Guy Desmarais cherche preneur d’ici le début de l’an prochain 

La décision avait été prise le 24 août dernier lors d’une assemblée générale extraordinaire par les membres du Mauritius Turf Club (MTC). Afin de sortir ce dernier et sa filiale Mauritius Turf Club Sports and Leisure (MTCSL) du marasme financier dans lequel ils sont plongés, il fallait vendre un de leurs fleurons, c’est-à-dire le centre Guy Desmarais, qui se trouve à Allée Brillant, Floréal. 

Le MTC est passé à la phase active et a placé le lieu sur le marché immobilier jeudi 24 novembre. La tâche de trouver des candidats et de conduire la vente incombe au notaire Edouard Gregory Hart de Keating. 

La vente concerne un terrain de 17,28 arpents, soit 7,29 hectares. Il comprend, entre autres, des écuries, des passages couverts, un « club house », une cantine, des manèges, un atelier, un bâtiment administratif et un podium d’observation. 

Ceux intéressés peuvent faire parvenir au notaire des offres cachetées et cela au plus tard le 23 décembre à 16 heures. 

Le MTC avait décidé de procéder à la vente de ce centre d’entraînement de chevaux, qui est évalué à Rs 259,5 millions pour éponger ses dettes. Il s’agit ici de la survie du club vieux de 210 ans et qui est le plus vieux de l’hémisphère Sud. À fin août dernier, les dettes s’élevaient à Rs 287 millions. La Covid-19, avec une longue période de suspension des courses hippiques au Champ de Mars, Port-Louis, et ensuite des courses in camera, c’est-à-dire en l’absence du public, ont plongé le MTC et la MTCSL dans une situation extrêmement délicate. 

À cela s’est ajouté le fait que depuis cette saison hippique, le MTC doit composer, pour la première fois de son existence, avec un autre organisateur de courses, la People’s Turf. Le gouvernement lui a également repris le Champ de Mars sans aucune indemnité. 

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !