Actualités

Mauritius Telecom : des employés dénoncent les agissements d’une radio privée

Les employés de Mauritius Telecom sont mécontents. Ils se sont exprimés à travers leur syndicat, la Mauritius Telecom Employees Association, pour dénoncer ce qu’ils qualifient d’« attaques » répétées de Top FM et Top TV contre le CEO de la compagnie, égratignant par la même occasion les employés. 

« Les employés de Mauritius Telecom sont en colère. » C’est en ces termes que le président de la Mauritius Telecom Employees Association (MTEA), Rajcoomar Lokhee, a déploré l’attitude de Top FM/Top TV qui, depuis quelques jours, diffuse des vidéos pointant du doigt le CEO de Mauritius Telecom, Sherry Singh, et l’accusant de malversations. Se sentant diffamés à leur tour, les employés de la compagnie ont, par le biais de leur syndicat, décidé d’exprimer leur désapprobation. Ils ont aussi exprimé tout leur soutien au CEO qui, selon eux, « agit dans la transparence » et leur a redonné leur dignité.

« Malgré les explications fournies par Mauritius Telecom concernant le remplacement des câbles en cuivre par de la fibre optique, le groupe de médias a récidivé, sans avoir pris la peine de vérifier au préalable ses informations », a expliqué Rajcoomar Lokhee. Selon lui, les vidéos diffusées contiennent des informations erronées et qui n’ont pas été vérifiées au préalable. Il considère également que la radio privée a fait preuve d’un manque d’éthique d’où leur mécontentement. 

Le syndicat a affirmé que le CEO de MT a soumis des documents officiels et personnels à leur homme de loi et, dans un souci de transparence, les a montrés aux membres du comité exécutif des trois syndicats de la compagnie également. Ces derniers s’assurent que toutes les procédures sont suivies en ce qu’il s’agit des affaires de la compagnie, a-t-il ajouté. 

Les vidéos de la discorde font état de câbles en cuivre qui ont été remplacés par de la fibre optique. Selon le président du syndicat, cela concerne 7 000 et non 300 000 comme le reportage de la radio privée a voulu le faire croire. Il a aussi dénoncé un ancien employé de la compagnie qui s’est présenté comme président du syndicat, alors qu’il ne fait plus partie de l’institution.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !