Live News

Mauritius Revenue Authority - Return of Employees : la date butoir fixée au 16 août

mra Les fiches doivent être transmises à la Mauritius Revenue Authority par voie électronique.

Salaire, montant des allocations de transport et de véhicule, boni, assurance médicale, montant de la Lump Sum ou de l’Entertainment Allowance… Autant de détails sur leurs employés que les entreprises devront transmettre à la Mauritius Revenue Authority (MRA), à travers le Return of Employees. Quelque 18 000 employeurs sont concernés. Ils ont jusqu’au 16 août pour le faire par voie électronique. Au cas contraire, ils seront frappés d’une pénalité maximale de Rs 20 000.

« Tous les formulaires doivent être transmis par voie électronique, car nous avons un délai très court pour fournir aux employeurs les fiches d’Emoluments », explique un officier de la MRA. Il soutient que les formulaires d’Emoluments qui seront remis aux employés seront quasi remplis. Les employés n’auront qu’à vérifier si les informations que transmettront leurs employeurs sont correctes.

Selon l’officier, l’organisme n’a reçu à ce jour qu’un nombre infime de fiches. « C’est à partir de début août qu’elles seront plus nombreuses », dit-il. Il souligne qu’il n’est pas obligatoire pour les employeurs d’indiquer le numéro de Tax Account de l’employé. « Si l’employé est un citoyen mauricien, le numéro de sa carte d’identité suffit. Cependant, s’il n’est pas mauricien, sa Non-Citizen ID, issue du bureau de passeport, doit être soumise », soutient-il.

Ce qui change cette année

La MRA, après les mesures annoncées dans le Budget, a revu deux principaux éléments relatifs au paiement des impôts. Ceux qui touchent entre Rs 305 000 et Rs 650 000 par an paieront 10 % de taxe sur leurs revenus, contre 15 % auparavant. Les contribuables percevant jusqu’à Rs 305 000 par an (moins de Rs 23 462 par mois) n’auront pas à payer d’impôts. Selon notre source, la révision de ces régimes ne signifie pas que l’organisme recevra moins de revenus en termes d’impôts. « Il y a d’autres paramètres dont nous devons tenir compte. Il faut, par exemple, voir le taux de croissance. Le nombre de contribuables augmente. »