Actualités

Mauritius Ports Authority : 25 apprentis marins prennent la mer

Les 25 apprentis-marins ont obtenu leur General Purpose Ratings Course (GPR).

Vingt-cinq jeunes apprentis marins prendront bientôt la mer. Une initiative qui s’inscrit dans le cadre d’un projet de formation de la Mauritius Ports Authority (MPA) au coût de Rs 6,5 millions. 

Après une année de formation au Training Centre de la MPA, ces 25 apprentis marins s’apprêtent à embarquer sur le Mauritius Trochetia afin de poursuivre leur formation en mer. Ils y passeront les 12 prochains mois. Ils devront cependant, au préalable, passer des tests médicaux qui détermineront s’ils sont aptes à prendre la mer. À l’issue de la formation, ils seront certifiés « Able Seafarer Deck/Engine » et pourront prendre de l’emploi sur des bateaux, que ce soit sur le pont ou dans la salle des machines. 

Ces apprentis marins âgés de 18 à 25 ans ont été recrutés en juillet 2018 à l’issue d’un exercice d’appel à candidatures. Pas moins de 300 candidats avaient postulé. Au final, seulement 32 avaient été choisis. Si la moitié avait été recrutée sur la base de leur qualification, soit au minimum un Form III, l’autre moitié avait été recrutée sur la base de leur volonté et de leur motivation. C’est ce qu’indique Ramalingum Maistry, Chairman de la MPA. « Sans compter qu’ils ont dû se conformer à des tests médicaux et ils devaient répondre aux critères établis par l’International Maritime Organization (IMO) », précise-t-il. 

Durant la première phase de la formation, sept participants se sont désistés. Lors d’une première épreuve, sur les 25 restants, sept  avaient réussi l’examen. Les 18 autres ont réussi à la deuxième tentative. 

Des marins de 58-60 ans

À l’issue de la première phase de formation, terminée il y a environ deux mois, les 25 apprentis-marins ont obtenu leur General Purpose Ratings Course (GPR), délivré par le ministère de l’Économie océanique, de même qu’un Discharge Book. La formation a été faite en partenariat avec la Mauritius Shipping Corporation Ltd (MSC) et comprenait des modules sur le Crisis Management And Human Behaviour, Crowd Management & Safety Training, Basic Safety Training et Security Awareness training.

Pour Ramalingum Maistry, cette formation, une première au niveau de la MPA, est une nécessité pour deux raisons principalement. D’abord, pour pallier à un manque aigue de marins sur le marché local. Ensuite, pour faire face à un vieillissement du personnel marin de la MPA. « Lorsqu’il faut recruter des marins, la MPA se retrouve souvent avec des candidats de 58-60 ans. Une situation avec laquelle nous ne voulions plus continuer. Sans compter qu’en formant des jeunes marins, cela favorise la création d’emploi », explique-t-il. 

Au niveau de la MPA, des marins sont importants surtout pour l’opération des remorqueurs qui aident à l’accostage des bateaux. Il s’agit d’un des services essentiels que propose l’autorité portuaire. La MPA compte augmenter sa flotte de remorqueurs (elle en compte cinq) dans un proche avenir. « En sus des pilotes, il nous faudra trouver des marins, sachant qu’il en faut trois par remorqueur », poursuit Ramalingum Maistry.  

À cet effet, la Mauritius Ports Authority annonce qu’un appel à candidatures sera lancé pour le recrutement d’une trentaine de marins, une fois la formation des 25 apprentis marins terminée. « En sus des 25 marins formés par la MPA et la MSC qui seront disponibles sur le marché du travail, d’autres marins répondant aux critères d’éligibilité pourront aussi postuler », confie le Chairman de la MPA, soulignant que les salaires proposés tournent autour de Rs 20 000.
 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • Oeudor