Live News

Mauritius Meat Authority : les bouchers craignent pour leur santé 

Les bouchers de la section boeuf de la Mauritius Meat Authority (MMA) travaillent dans la crainte. « On nous a demandé de venir découper de la viande mais on ne comprend pas pourquoi. Parce que personne ne vend de la viande fraîche en ce moment. Notre souci est que nous sommes plus d’une vingtaine. Et notre travail fait que nous sommes côte à côte  pour découper. Puis, quand il faut charger la viande dans les camions, on ne peut faire autrement que de se toucher pour la passer l'un à l’autre », affirme un des employés de la MMA.

Celui-ci fait aussi remarquer que les autres sections ne travaillent pas. « On nous a dit de venir jeudi dernier ainsi que ce mercredi et jeudi. Quand on demande des explications, on n’en reçoit pas. Pourquoi nous faire travailler nous alors que les autres sections restent fermées ?», s'interroge encore ce salarié.

Au niveau du conseil d’administration de la MMA, qui est un corps parapublic, l’on souligne que le ministère de l’Agro-industrie et de la sécurité alimentaire a ordonné que l’abattoir central de la MMA soit opérationnel à partir du 23 mars. « On essaie de faire en sorte que les employés viennent uniquement quand c’est vraiment nécessaire. De plus, les employés ont eu tous les équipements de protection nécessaires contre le coronavirus », rétorque-t-on.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !