Actualités

Mauritius Gymkhana Club : la directrice évoque une enquête de police contre l’ancien secrétaire

La Cour suprême La motion sera appelée en Cour suprême le 18 mars 2019.

Maria Sarah Jane Raffaut, Club Manager du Mauritius Gymkhana Club a, dans un affidavit déposé en Cour suprême, donné la réplique à l’ancien secrétaire du club, Baboo Shekhar Singh Gopal. Ce dernier demande l’annulation de l’élection du comité exécutif de mars 2018.

La motion logée par Baboo Shekhar Singh Gopal, ancien secrétaire et actuel membre du Mauritius Gymkhana Club (MGC), a été appelée en Cour suprême le lundi 11 mars. Il demande à l’instance judiciaire de décréter nulles et non avenues l’assemblée annuelle générale du MGC du 24 mars 2018, de même que l’élection du comité exécutif qui a eu lieu le même jour. Sa motion est dirigée contre le MGC et huit membres actuels du comité exécutif.

À l’appel de la motion devant le chef juge Kheshoe Parsad Matadeen, le MGC a, par l’intermédiaire de Me Jaykar Gujadhur, Senior Attorney, déposé un affidavit en Cour suprême. Celui-ci était juré par Maria Sarah Jane Raffaut la directrice (du MGC au nom du club et des membres du comité exécutif visés par le contestataire.

Comité disciplinaire

La représentante du MGC invite la Cour suprême à rejeter la motion de Baboo Shekhar Singh Gopal. Ce dernier a, dans un affidavit accompagnant sa motion, soutenu que l’élection de 2018 du comité exécutif n’a pas été faite dans les règles. Cela, du fait que le préavis de 15 jours n’a pas été respecté. D’où sa démarche en Cour suprême.

Selon lui, le MGC a, par une lettre datée du 7 mars 2018, informé tous ses membres de la tenue de l’assemblée générale annuelle (AGA) le 24 mars 2018. Les candidats ont été invités à présenter leur candidature avant le 19 mars 2018. « J’ai reçu la lettre par courrier le 23 mars 2018, soit à la veille de l’AGA. J’ai été de facto exclu pour présenter ma candidature pour le poste de président élu », soutient Baboo Shekhar Singh Gopal.

Lui donnant la réplique, Maria Sarah Jane Raffaut avance dans son affidavit qu’il y a une enquête de police en cours sur une prétendue fraude commise par Baboo Shekhar Singh Gopal, au détriment du MGC. Cela alors que le contestataire occupait le poste de membre exécutif au sein du comité exécutif. Elle ajoute dans son affidavit que Baboo Shekhar Singh Gopal a été suspendu pendant un an, à compter du 21 septembre 2015, après ses explications devant un comité disciplinaire.

S’agissant du déroulement des élections, elle avance que la convocation à l’assemblée générale annuelle du 24 mars 2018 a été envoyée par courrier électronique et par lettre dans les délais prescrits et un avis a été publié dans la presse. « Les élections se sont déroulées sous l’égide du bureau de la Commission Électorale. Les élections étaient transparentes et justes. Le demandeur (NDLR, Baboo Shekhar Singh Gopal) était dans les locaux du MGC lors de l’assemblée générale annuelle ce jour-là et il ne s’est jamais opposé à la tenue des élections », fait ressortir Maria Sarah Jane Raffaut dans son affidavit. La motion a été ajournée au 18 mars 2019.