Actualités

Mauritius Fire and Rescue Service : 200 nouvelles recrues sans uniformes

La situation et les conditions de travail des pompiers vont de mal en pis. C’est ce qu’a déploré la Fire Fighters Union. Lors d’une conférence de presse le lundi 2 septembre, son président Rishi Gooriah a dénoncé plusieurs problèmes tant au niveau des véhicules, des uniformes et des promotions.  

« Le ‘Mauritius Fire and Rescue Service’ (MFRS) est une ‘uniform body’, mais depuis 2015 les pompiers n’ont pas eu d’uniformes. Il y a les nouveaux uniformes mais nous n’avons toujours pas eu l'autorisation jusqu'à présent de les porter. En sus de cela, nous avons eu presque 200 nouvelles recrues depuis les deux dernières années mais ils n’ont toujours pas eu d’uniformes », a déploré Rishi Gooriah. 

«  À ce jour, nous avons environ 34 camions de pompiers et presque 50% de cette flotte sont en panne. De plus, cinq nouveaux camions sont bloqués au port depuis quelques semaines et nous ne savons toujours pas pourquoi », a-t-il déclaré.

Rishi Gooriah a souligné que cinq casernes à travers l’île opèrent avec un seul camion. « Imaginons s’il y a une urgence et que ce seul camion tombe en panne. Nous devrons attendre et faire appel à une autre caserne. Nous demandons tous simplement de meilleures conditions de travail, », a-t-il soutenu. La Fire Fighters Union compte prendre des actions syndicales si rien n’est fait dans les deux semaines à venir.          


Asok Kehlary, Chief Fire Officer: « Nous faisons le nécessaire »

Sollicité pour une réaction, le Chief Fire Officer du MFRS, Asok Kehlary, a déclaré que les procédures sont déjà entamées pour livrer les uniformes aux pompiers. « Nous faisons le nécessaire pour fournir les uniformes aux pompiers et aux nouvelles recrues. Tout est ‘in process.’ Il faut souligner que l’année dernière ils ont eu leurs allocations pour les uniformes. » Commentant la flotte de véhicules des pompiers, Asok Kehlary a déclaré qu’il y a une amélioration. « Nous avions 12 véhicules et trois mois de cela nous avons eu 18 véhicules. Il y a donc une amélioration. Quant aux cinq nouveaux camions qui sont bloqués au port il y a des procédures à respecter ». Concernant les camions qui sont en attente de réparation, le Chief Fire Officer a affirmé qu’il n’y a eu aucun retour suite à l’appel d’offres pour les réparations. « Nous offrons un service de qualité à la population malgré quelques soucis. Pour les problèmes d’ordre structurels les syndicats doivent faire le nécessaire au lieu de blâmer la direction ».

                                                                        

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • Food Donation