Faits Divers

Mauriciens en Chine - Nando Bodha : «Ils ont jusqu’au 20 février pour signifier leur intention de rentrer»

Nando Bodha. Nando Bodha.

Il y a, à ce jour, 268 Mauriciens en Chine, qu’ils soient fonctionnaires, étudiants, en vacances ou pour affaires. Une cinquantaine parmi eux veulent être rapatriés. Les autres ont jusqu’au jeudi 20 février pour signifier leur intention de rentrer à la cellule de crise ou à l’ambassade de Maurice en Chine. 

Un budget de Rs 10 millions a été alloué pour le rapatriement des Mauriciens qui sont en Chine actuellement. Selon le ministre des Affaires étrangères, Nando Bodha, 268 de nos compatriotes s’y trouvent toujours. Parmi, on retrouve des fonctionnaires, des étudiants, des vacanciers et des businessmen, entre autres. Si 52 d’entre eux ont fait savoir qu’ils veulent rentrer à Maurice, les autres ont jusqu’au jeudi 20 février pour informer les responsables de la cellule de crise ou l’ambassade de Maurice en Chine.  C’est ce qui ressort de la conférence de presse du ministre Bodha, tenue lundi après-midi, à son bureau. 

« Ce chiffre a été obtenu après un recoupement. L’État a prévu un budget de Rs 10 millions pour leur rapatriement. La majorité des compagnies aériennes ont cessé leurs opérations. Emirates, Ethiopian Airlines et quelques compagnies de France maintiennent leurs vols vers Beijing. Nous travaillons leurs plans de vol », soutient le ministre. « Il nous fallait une ‘Cut-off Date’ et c’est le 20 février 2020. Les Mauriciens, qui veulent rentrer, doivent nous le faire savoir d’ici le jeudi 20 février. Nous allons alors enclencher les démarches pour leur rapatriement », a-t-il souligné. 

Selon Nando Bodha, « les fonctionnaires et les boursiers des gouvernements mauricien et chinois seront rapatriés aux frais de l’État. Pour les autres étudiants, ils seront rapatriés et leurs parents devront contribuer aux frais. Ceux qui y sont en vacances ou pour affaires, entre autres, on va les aider, mais ce sera à leurs frais. Une fois à Maurice, ils seront placés en quarantaine pendant 14 jours ». Parlant des Mauriciens rentrés au pays lundi matin, le ministre des Affaires étrangères a indiqué que le ‘air lifting’ de nos compatriotes était une opération complexe. « Wuhan compte 11 millions d’habitants. Il fallait faire sortir ces Mauriciens d’Hubei et les envoyer dans un autre pays avant qu’ils puissent rallier Maurice. Il a fallu quatre jours afin que ces Mauriciens puissent quitter leur résidence pour le Consulat de France en Chine et pour compléter les formalités. Ils ont par la suite pris place sur un A380 pour la France. Dans le Upper Deck de l’avion, il y avait une vingtaine d’étrangers et deux Mauriciens qui présentaient des symptômes. Ils sont arrivés au pays lundi matin après leur quarantaine. L’État a réglé les frais des billets d’avion. Cela a coûté 1 352 euros par personne », a fait savoir Nando Bodha.

  • Coronavirus

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !