Actualités

Maurice exportera 50 000 tonnes de sucres spéciaux vers la Chine

sucres

Maurice a conclu un accord avec la Chine pour exporter 50 000 tonnes de sucres spéciaux sur plusieurs années

C’est une des retombées de la mission de Pravind Jugnauth au Forum on China-Africa Cooperation. C’est une concession extraordinaire que la Chine a faite, surtout que le sucre est pour eux un produit très sensible. Le sucre mauricien va ainsi pénétrer un marché protégé. Sur le marché mondial, la consommation annuelle du sucre est en hausse par trois millions de tonnes.

Les principaux acteurs de ce secteur indiquent qu’en pénétrant ce marché, Maurice sortira gagnant. Jacqueline Sauzier, secrétaire générale de la Chambre d’Agriculture de Maurice, souligne que cela va permettre de diversifier le marché. « Il y avait des pourparlers pendant plusieurs mois et maintenant c’est fait. On va pénétrer un nouveau marché », fait-elle observer.

Devesh Dukhira, Chief Executive Officer du Syndicat des Sucres, estime de son côté que c’est formidable de faire une percée dans un marché qui est protégé. En ce qui concerne les exportations, il indique que cela va se faire graduellement. « On débutera avec quelque 15 000 tonnes pour ensuite parvenir à 50 000 tonnes », précise-t-il.

Kreepalloo Sunghoon, président de la Small Planters Association, de son côté, est d’avis que c’est bien que ce secteur ait un nouveau marché. « Mais les planteurs ne reçoivent pas grand-chose sur la vente des sucres spéciaux. Ce sont les usiniers qui reçoivent l’argent », souligne-t-il.

Selon lui, des marchés et un quota garanti sont nécessaires pour que les planteurs n’abandonnent pas leurs plantations. Il dit attendre une réunion avec le Premier ministre, car il souhaite un changement en profondeur.

Depuis le vendredi 6 juillet, les petits planteurs ont reçu une première avance pour la récolte de cette année. C’est le Syndicat des Sucres qui emprunte, afin d’aider les petits planteurs. Et le gouvernement accorde une subvention au niveau du taux d’intérêt.